Topographie de la Wallonie

Sillon industriel le long de la Meuse et de la Sambre

La Wallonie est enclavée, avec une superficie de 16 901 km², soit 55 % de la superficie totale de la Belgique. La vallée de la Sambre et de la Meuse, de Liège (70 m) à Charleroi (120 m) est une rivière encaissée dans une ligne de faille qui sépare la Moyenne Belgique (altitude 100-200 m) et la Haute Belgique (200-700 m). Cette ligne de faille correspond à une partie de la côte sud de l’ancien massif de Londres-Brabant. Cette vallée, avec les vallées de la Haine et de la Vesdre, forme le sillon industriel, centre historique de l’industrie charbonnière et sidérurgique belge, et est également appelée colonne vertébrale industrielle wallonne. En raison de leur longue histoire industrielle, plusieurs segments de la vallée ont reçu des noms spécifiques : le Borinage, autour de Mons, le Centre, autour de La Louvière, le Pays noir, autour de Charleroi et la Basse-Sambre, près de Namur.

Campagne ardennaise en Wallonie

Au nord de la vallée de la Sambre et de la Meuse se trouve le plateau central de la Belgique, caractérisé par une agriculture intensive. La partie wallonne de ce plateau est traditionnellement divisée en plusieurs régions : le Brabant wallon autour de Nivelles, la Hainaut occidental ou la Wallonie picarde autour de Tournai et la Hesbaye autour de Waremme. Au sud du sillon industriel, les terrains sont plus accidentés et caractérisés par une agriculture plus extensive. Elle est traditionnellement divisée en régions de l’Entre-Sambre-et-Meuse, du Condroz, de la Fagne-Famenne, des Ardenne et du Pays de Herve, ainsi que de la Lorraine belge autour d’Arlon et de Virton. La diviser en Condroz, Famenne, Calestienne, Ardenne (y compris la Thiérache) et la Lorraine belge (qui comprend la Gaume) reflète davantage la géographie physique. La plus grande région, les Ardennes, est un plateau densément boisé avec des grottes et de petites gorges. Elle abrite une grande partie de la faune belge mais peu de capacité agricole. Cette zone s’étend vers l’ouest en France et vers l’est jusqu’à l’Eifel en Allemagne via le plateau des Hautes Fagnes, sur lequel le Signal de Botrange forme le point culminant de Belgique à 694 mètres.

© 2022