Quelles sont les provinces de Belgique ?

Le pays de la Belgique est divisé en trois régions. Deux de ces régions, la Flandre et la Wallonie, sont chacune subdivisées en cinq provinces. La troisième région, Bruxelles, n’est pas divisée en provinces, car elle n’était à l’origine qu’une petite partie d’une province elle-même.

La plupart des provinces tirent leur nom d’anciens duchés et comtés d’emplacement similaire, tandis que leur territoire est principalement basé sur les départements installés lors de l’annexion française. Lors de la création de la Belgique en 1830, seules neuf provinces existaient, dont la province de Brabant, qui détenait la ville de Bruxelles. En 1995, le Brabant a été divisé en trois régions : le Brabant flamand, qui est devenu une partie de la Région flamande ; le Brabant wallon, devenu une partie de la Région wallonne ; et la Région de Bruxelles-Capitale, devenue une troisième région. Ces divisions reflétaient des tensions politiques entre les Wallons francophones et les Flamands néerlandophones ; la Région de Bruxelles-Capitale est officiellement bilingue.

La division en provinces est fixée par l’article 5 de la Constitution belge. Les provinces et Bruxelles sont subdivisées en 43 arrondissements administratifs, puis en 581 communes.

Les provinces de Belgique
Chef-lieu Population 2018 Supeficie km² Densite hab./km²
Anvers 1 847 486 2 867 644
Hasselt 870 880 2 422 360
Gand 1 505 053 2 982 505
Louvain 1 138 489 2 106 541
Bruges 1 191 059 3 144 379
Wavre 401 106 1 091 368
Mons 1 341 645 3 786 354
Liège 1 105 326 3 862 286
Arlon 283 227 4 440 64
Namur 493 073 3 666 134

Les provinces peuvent agir dans une série assez large de domaines (liste non exhaustive)

  • enseignement ;
  • infrastructures sociales et culturelles ;
  • médecine préventive ;
  • politique sociale ;
  • environnement ;
  • routes, cours d’eau et transport ;
  • économie ;
  • travaux publics ;
  • logement ;
  • emploi des langues.

Les Provinces sont autonomes mais sous contrôle des autorités supérieures (communauté ou région).

La Députation, du côté flamand, et le Collège provincial, du côté wallon, doivent assurer l’administration journalière des affaires provinciales. Elle peut aussi délivrer les autorisations d’exploiter des établissements industriels, artisanaux, commerciaux et agricoles, qui comportent des risques ou des nuisances.

Le Gouverneur de la Province dispose d’une série de pouvoirs en matière de sécurité et de maintien de l’ordre. Il se charge de la coordination des actions de secours lors de catastrophes d’une certaine importance.

La province gère tout ce qui est d’intérêt provincial, c’est-à-dire ni fédéral, communautaire ou régional, ni communal.

Les régions flamande et wallonne sont chacune divisées en cinq provinces, elles-mêmes subdivisées en arrondissements administratifs, eux-mêmes divisés en communes.

© 2022