Pourcentage d’étrangers par commune en Suisse

Carte du pourcentage d’étrangers par commune en Suisse (2019), les étrangers étant définis comme des personnes n’ayant pas la nationalité suisse. Fin 2017, 2’126’400 personnes n’ayant pas la nationalité suisse vivaient en Suisse, ce qui correspondait à une proportion d’étrangers de 25,1%, la plupart originaires d’Italie (317’300), d’Allemagne (304’600), du Portugal (266’600) et de France (131’100), chaque étranger reçoit un permis d’étranger. Depuis le début du XIXe siècle, la proportion d’étrangers dans la population suisse totale est plus élevée que dans les autres pays européens. Les raisons à cela incluent : les nombreuses régions frontalières, la la position centrale en Europe et la petite taille du pays. D’autres en voient plutôt la raison dans la législation restrictive qui empêche une naturalisation plus rapide. Alors que le pourcentage moyen d’étrangers dans tout le pays est de 25,1%, certaines communautés ont des pourcentages bien supérieurs à la moyenne. Il s’agit par exemple de Bâle (37,3%), Lausanne (43,2%), Dietikon (45,0%), Montreux (46,5%), Genève (47,9%), Spreitenbach (50,3%), Renens (51,2%), Kreuzlingen ( 54,7 %).

© 2022