Plan du réseau de transport en commun de Montpellier

La société TAM organise le réseau de transports publics de la métropole de Montpellier (tramway autobus, vélos en libre-service, automobiles partagées) ainsi que plusieurs parcs de stationnement. Certains services sont assurés avec les matériels et personnels de TAM, d’autres sont sous-traités à des entreprises privées, ou délégués à l’opérateur de la région Occitanie : Hérault-Transport/LIO Transport.

Tramway de Montpellier : ligne 2.

La ville de Montpellier est desservie notamment par :

  • la ligne 1 du tramway (Mosson – Odysseum), inaugurée le 30 juin 2000, relie La Paillade au nord-ouest à la zone commerciale Odysseum à l’est, elle passe par les hôpitaux et facultés au nord, puis en bordure du centre historique (Corum, place de la Comédie), par la gare SNCF et les quartiers Antigone et Richter. Elle a été prolongée en septembre 2009 vers l’extension de la zone commerciale et ludique d’Odysseum. Lors de sa création, cette ligne fit notamment parler d’elle pour l’esthétique de son habillage créé par les stylistes Élisabeth Garouste et Mattia Bonetti (bleu marine avec des silhouettes blanches d’hirondelles) et par son passage sur les terrasses de café de la place de la Comédie ;
  • la ligne 2 du tramway (Saint-Jean-de-Védas – Jacou), qui relie les communes périurbaines de Jacou, Castelnau-le-Lez et Saint-Jean-de-Védas, en longeant le centre-ville selon un axe nord-est / sud-ouest. La ligne est à voie unique à ses extrémités. Son inauguration a eu lieu le 16 décembre 2006. Sa décoration extérieure évoque les « papiers peints à grosses fleurs » des années 1970 ;
  •  la ligne 3 du tramway (Juvignac – Pérols/Lattes), qui part de la commune de Juvignac à l’ouest pour rejoindre, en traversant les quartiers ouest et sud de Montpellier puis se séparant en deux branches, les communes de Lattes et Pérols au sud-sud-est. Sa livrée multicolore « fonds marins » est conçue par Christian Lacroix. Les travaux ont commencé en mars 2009, et la ligne est en service depuis le 7 avril 2012 ;
  • la ligne 4 du tramway (circulaire (Montpellier)) reprend certaines portions des lignes 1, 2 et 3, et effectue le tour complet du centre-ville de Montpellier. Sa livrée est conçue par Christian Lacroix et a pour thème le siège de Montpellier par Richelieu, d’où sa robe dorée évoquant le feu des canons et l’art baroque de l’époque. Elle est mise en service depuis le 7 avril 2012 et l’extension permettant son bouclage a été mise en service en juillet 2016 ;
  • 36 lignes de bus TAM (lignes de bus de Montpellier), complétées par une dizaine de lignes départementales Hérault Transport, desservent les quartiers de Montpellier et les communes de la métropole, dont deux lignes nocturnes : la ligne « La Navette » circulant jusqu’à 1 h et l’« Amigo », qui assure la liaison entre les boîtes de nuit de la métropole et les quartiers centraux et universitaires de la ville. Le succès de cette dernière lui a valu d’être doublée;
  • le service de vélos en libre-service Vélomagg’ compte 50 stations et 1 200 vélos dont 550 en location courte durée et 600 en location longue durée. Ce système ne s’appuie pas sur de la publicité et est géré par la métropole ;
  • le service de voitures en libre-service Modulauto compte 19 stations à Montpellier ;
  • le service de vélo-taxi Happymoov qui propose un système de transport en porte à porte dans le centre piéton, ainsi que des visites commentées de l’Écusson.

© 2022