Plan des quartiers de Bordeaux

Plan des quartiers de Bordeaux présentant l’ensemble des subdivisions de la ville.

La ville est découpée en huit quartiers officiels, ces 8 quartiers formels sont en réalité chacun composés de plusieurs quartiers informels.

Hôtels bourgeois du quartier de l'Hôtel de Ville.

Bordeaux Centre ;

La vieille ville de Bordeaux est la partie située à l’intérieur des anciens murs de la ville, qui correspondent aujourd’hui aux cours de Verdun, Georges Clemenceau, place Gambetta, cours d’Albret, cours Aristide-Briand, place de la Victoire, et cours de la Marne. À l’est, la vieille ville est délimitée par la Garonne. Au Moyen Âge, deux portes permettaient l’entrée dans la ville : la porte Cailhau et la porte Saint-Éloi, dite de la Grosse Cloche.

La rue Sainte-Catherine, rue piétonnière de près de 1 300 mètres, relie la place de la Comédie (Grand-Théâtre) et la place de la Victoire, caractérisée par une activité étudiante importante. Il s’agit de la plus longue rue piétonne d’Europe. La rue Sainte-Catherine et les quartiers situés à l’ouest de celle-ci sont très commerçants. À l’est de la rue, jusqu’aux quais, se situent des quartiers plus résidentiels.

Pont Jacques-Chaban-Delmas.

Bordeaux Maritime ;

Sur la rive gauche, au nord de la ville, se situent les quartiers de Bordeaux Lac et de Bacalan. La construction du quartier de Bordeaux Lac fut entreprise par la municipalité dirigée par Jacques Chaban-Delmas, après l’assèchement de marais et la création d’un lac artificiel. Ce quartier, dessiné par l’architecte-urbaniste Xavier Arsène-Henry, accueille des tours de logements, quelques bureaux et des centres commerciaux, le parc des expositions et le palais des congrès, le casino-théâtre, des espaces verts (parc floral et bois de Bordeaux), de très nombreux équipements sportifs (le stade Matmut Atlantique, le vélodrome, un golf, un karting, etc.), le pont d’Aquitaine, un camping, et l’écoquartier Ginko.

Le quartier de Bacalan accueille le port de plaisance de Bordeaux au sein des bassins à flot (construits avec du granite rose de l’Aber-Ildut) et de l’ancienne zone portuaire de Bordeaux. Là aussi, l’arrivée du tramway et la restructuration du quartier et des anciens hangars concourent à le modifier en profondeur notamment par l’arrivée de la Cité du Vin. De plus, le Grand port maritime de Bordeaux contribue au dynamisme économique du quartier à travers l’implantation de 70 000 m² dédiés aux commerces, au tertiaire et au nautisme. Enfin, le port de plaisance de Bordeaux a été repensé et développé avec la mise en place de 9 pontons pour accueillir plus de 300 bateaux, voiliers et yachts.

Sont également situés à Bacalan le pont Jacques-Chaban-Delmas qui relie ce quartier à celui de La Bastide, la base sous-marine devenue lieu d’expositions, les Bassins de Lumières (centre d’art numérique), les Vivres de l’Art (pôle culturel), la sculpture Le vaisseau spatial de Suzanne Treister, le multiplexe UGC Ciné Cité Bassins à Flot, les halles de Bacalan et l’école du cirque.

Gare de Bordeaux-Saint-Jean, dite gare Saint-Jean à Bordeaux.

Bordeaux Sud ;

La partie la plus centrale du quartier sud est le quartier Saint-Michel, un secteur du centre ancien construit autour de l’imposante basilique de style gothique du même nom dont le clocher, un campanile indépendant, est l’un des plus hauts de France. Il jouxte le quartier Capucins-Victoire qui doit son nom à la place de la Victoire et au marché des Capucins. Ce marché couvert, dont les origines remontent au xviiie siècle, a été un marché aux bestiaux puis un marché de gros avant d’être remplacé dans ce rôle par le marché d’intérêt national de Brienne, créé en 1963 en périphérie sud-est. Le secteur de la Victoire abrite aussi le campus historique de l’Université de Bordeaux.

Plus loin du centre, le futur quartier Bordeaux-Euratlantique est un projet de réhabilitation urbaine construit autour de la gare Saint-Jean. Il prévoit d’exploiter la LGV Sud Europe Atlantique, inaugurée en juillet 2017, en rénovant la gare et en créant un nouveau quartier d’affaires. Sur 738 hectares dont 386 à Bordeaux (le reste à Bègles et Floirac), le projet prévoit 2 500 000 m² de constructions dont la moitié de logements, 40 000 nouveaux habitants et 30 000 emplois. Il est reconnu Opération d’intérêt national par l’État et s’inscrit dans l’ensemble de projets Bordeaux 2030.

Cours Georges Clemenceau, Bordeaux.

Chartrons – Grand Parc – Jardin Public ;

Le quartier des Chartrons doit soit nom au couvent des Chartreux fondé en 1377, lors de la guerre de Cent Ans, par des chartreux du Périgord venus se réfugier dans ce quartier marécageux. L’intendant Tourny relie les Chartrons à la ville par une promenade (l’actuel cours Xavier-Arnozan), et une grande allée (l’actuel cours de Verdun), et a fait construire des demeures de style Louis XV et de style Louis XVI, par les frères Laclotte, ainsi que le jardin public. La rénovation actuelle des quais du quartier des Chartrons et l’arrivée du tramway B dans ce quartier ont entraîné une augmentation importante du prix de l’immobilier.

Le quartier Saint-Seurin, du nom de la basilique Saint-Seurin, est situé au nord-ouest et construit autour du palais Gallien. Ce quartier et le quartier des Chartrons accueillent de nombreux consulats.

Le quartier du Grand Parc, au nord du quartier Saint-Seurin, est un quartier récent composé de plusieurs grands ensembles. Depuis 2011, ce dernier est au cœur d’un projet urbain visant à « valoriser le quartier ». La salle des fêtes du Grand Parc fut un haut lieu de la scène bordelaise des années 1970-1990. Fermée durant plus de vingt ans, elle a rouvert en juin 2018 après réhabilitation à l’identique.

Tours A et B de la cité administrative située dans le quartier Caudéran.

Caudéran ;

À l’ouest se situe Caudéran. Le nom viendrait du gascon Coy (chauve). Caudéran fut, au début du xe siècle, le surnom héréditaire d’une branche illustre de la famille Duvigneau du domaine de Certes (xvie siècle) du bassin d’Arcachon.

Cette ancienne commune de l’agglomération a fusionné avec Bordeaux le 22 février 1965 et constitue maintenant le quartier le plus vaste et le plus peuplé de la ville. Cette fusion a permis l’extension de Bordeaux vers l’ouest. La cité administrative et le Parc bordelais, un des principaux espaces verts de la ville, se situent dans ce quartier.

La Bastide ;

La rive droite de Bordeaux, composée des quartiers de La Bastide et de la Benauge, s’est longtemps développée loin du regard des urbanistes de la rive gauche, et de manière plus anarchique. Avec l’inauguration en 1822 du pont de pierre, l’urbanisation progresse rapidement, avec l’implantation de la gare d’Orléans et de nombreuses usines. En 1865 la Bastide est annexée par Bordeaux, et attire une population largement ouvrière.

En 2000, le maire, Alain Juppé, lance le projet d’un nouveau quartier avec des logements, un jardin botanique, une université, des écoles, l’école de la fondation Nicolas-Hulot, un cinéma multiplexe (Mégarama), un ponton pour accueillir les bateaux, ainsi que des espaces publics (parc des Berges). En 2005, est inauguré Le Lion de Veilhan, une statue de lion couleur bleu clair, place de Stalingrad.

En une quinzaine d’années, l’arrivée du tramway, ainsi que des programmes de rénovation urbaine importants dont le pont Jacques-Chaban-Delmas qui relie La Bastide à Bacalan ont modifié le visage de la Bastide, qui attire de plus en plus de monde : l’éco-quartier Darwin, autour de la rénovation de l’ancienne caserne Niel, le programme Bordeaux-Euratlantique (15 000 nouveaux habitants et autant d’emplois créés par des entreprises qui viendront s’installer), l’implantation des Archives municipales et métropolitaines sur l’ancien site de la halle des Magasins généraux, de sièges régionaux d’entreprises du tertiaire, la présence des locaux du journal Sud Ouest, de TV7 Bordeaux et du siège Aquitaine de Radio-France, France Bleu Gironde, apportent une nouvelle dynamique tout en conservant les relations de proximité entre les habitants.

L’église Sainte-Marie, la maison cantonale, la caserne de la Benauge sont quelques monuments visibles à La Bastide.

Nansouty – Saint-Genès ;

Au sud-ouest, le quartier Saint-Genès abrite une population aisée, voire bourgeoise. Au sud (Nansouty, Barrière de Toulouse, Saint-Jean Belcier, etc.) vit une population aux revenus plus modestes. Les secteurs Gare-Saint-Jean et Belcier (sur lesquels on trouve des zones industrielles) sont au cœur du projet Bordeaux-Euratlantique et subissent de nombreuses transformations, avec notamment la création de nouveaux équipements. Nansouty et Saint-Genès, avec une forte densité scolaire et un axe routier (cours de la Somme et cours de l’Argonne) direct entre les boulevards et la place de la Victoire, gardent un cachet qui rend leurs échoppes très prisées. D’une manière générale, que ce soit dans la vieille ville ou dans les anciens faubourgs, la partie sud de Bordeaux accueille une population plus populaire que celle des quartiers nord (liés aux commerces et négoce).

Saint-Augustin – Tauzin – Alphonse Dupeux ;

Au sud-ouest de la ville, Saint-Augustin accueille une population de la classe moyenne supérieure. On y trouve le stade Chaban-Delmas et le complexe sportif du parc Lescure, l’hôpital Pellegrin (CHU de Bordeaux) et la faculté de médecine de l’université de Bordeaux).

© 2022