Les Alpes bernoises

Les Alpes bernoises forment la pièce maîtresse de cette vue de fin d’été sur la Suisse; Jungfrau (4 158 m), Mönch (4 089 m) Eiger (3 970 m) sont parmi les plus hauts sommets des Alpes centrales. Au nord de la chaîne se trouve la ville d’Interlaken, flanquée des lacs de Thoune et de Brienz ; la longue vallée du Rhône au segment rectiligne s’étend au sud.

La Jungfrau un sommet des Alpes bernoises

Sur le flanc sud du massif de la Jungfrau se trouve le glacier d’Aletsch dont les eaux de fonte alimentent le haut Rhône ; une autre source est le glacier du Rhône à l’extrémité orientale de la vallée. Selon une estimation, environ la moitié de la glace des glaciers des Alpes européennes a fondu depuis 1850. Les vallées en forme de U creusées par les glaciers sont bien visibles ; certaines, comme celle du Rhône, ont été modifiées par des cours d’eau traversants.

Les Alpes suisses sont des éléments d’un grand système montagneux qui a été construit lors de la collision de l’Afrique et de l’Eurasie, commençant il y a plus de 90 millions d’années. Les anciennes roches du socle (>325 millions d’années) des Alpes bernoises ont été soulevées, plissées et forcées vers le nord il y a environ 29 à 10 millions d’années.

L’image STS106-718-09 a été prise en septembre 2001 par l’équipage de la mission numéro 106 de la navette spatiale à l’aide d’un appareil photo Hasselblad avec un objectif de 250 mm. L’image est fournie par le Earth Sciences and Image Analysis Laboratory du Johnson Space Center.

© 2022