Le relief physique de la Colombie-Britannique

La géographie de la Colombie-Britannique est incarnée par la variété et l’intensité de son relief physique, qui a défini les modèles de peuplement et d’industrie depuis la colonisation.

La Colombie-Britannique est bordée à l’ouest par l’océan Pacifique et l’État américain de l’Alaska, au nord par le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest, à l’est par la province de l’Alberta et au sud par les États américains de Washington, Idaho, et Montana. La frontière sud de la Colombie-Britannique a été établie par le traité de l’Oregon de 1846, bien que son histoire soit liée à des terres aussi loin au sud que la Californie. La superficie terrestre de la Colombie-Britannique est de 944 735 kilomètres carrés. Le littoral accidenté de la Colombie-Britannique s’étend sur plus de 27 000 kilomètres et comprend de profonds fjords montagneux et environ 6 000 îles, dont la plupart sont inhabitées. C’est la seule province au Canada qui borde l’océan Pacifique.

La capitale de la Colombie-Britannique est Victoria, située à l’extrémité sud-est de l’île de Vancouver. Seule une étroite bande de l’île de Vancouver, de Campbell River à Victoria, est significativement peuplée. Une grande partie de la partie ouest de l’île de Vancouver et le reste de la côte sont couverts de forêt pluviale tempérée.

La ville la plus peuplée de la province est Vancouver, qui se trouve au confluent du fleuve Fraser et du détroit de Géorgie, dans le coin sud-ouest du continent (une région souvent appelée les Basses-terres continentales, ou Lower Mainland). Par superficie, Abbotsford est la plus grande ville. Vanderhoof est près du centre géographique de la province.

Les montagnes Côtières et les nombreux bras de mer du passage intérieur offrent certains des paysages renommés et spectaculaires de la Colombie-Britannique, qui constituent la toile de fond et le contexte d’une industrie croissante de l’aventure en plein air et de l’écotourisme. 75% de la province est montagneuse (plus de 1 000 mètres d’altitude) ; 60 % est boisé ; et seulement environ 5% est arable.

La partie continentale de la province, loin des régions côtières, est quelque peu tempérée par l’océan Pacifique. Le terrain s’étend des forêts intérieures sèches et des vallées semi-arides, aux districts de chaînes et de canyons du centre et du sud de l’intérieur, à la forêt boréale et à la prairie subarctique du nord de l’intérieur. Les régions de haute montagne au nord et au sud ont une flore subalpine et un climat subalpin.

La région viticole de l’Okanagan, qui s’étend de Vernon à Osoyoos à la frontière des États-Unis, est l’une des nombreuses régions productrices de vin et de cidre au Canada. Les autres régions viticoles de la Colombie-Britannique comprennent la vallée de Cowichan sur l’île de Vancouver et la vallée du Fraser.

Les villes de l’intérieur du sud de Kamloops et Penticton ont certains des climats d’été les plus chauds et les plus longs au Canada (alors que les altitudes plus élevées sont froides et enneigées), bien que leurs températures soient souvent dépassées au nord du canyon du Fraser, près du confluent de la rivière Fraser et du fleuve Thompson, où le terrain est accidenté et couvert d’une flore de type désertique. Des prairies semi-désertiques se trouvent dans de vastes zones du plateau intérieur, avec des utilisations des terres allant de l’élevage à basse altitude à la foresterie à des altitudes plus élevées.

Les deux tiers nord, principalement montagneux, de la province sont en grande partie non peuplés et non développés, à l’exception de la zone à l’est des Rocheuses, où la région de la Rivière de la Paix contient la partie de la Colombie-Britannique des Prairies canadiennes, centrée sur la ville de Dawson Creek.

La Colombie-Britannique est considérée comme faisant partie du nord-ouest du Pacifique et de la biorégion de Cascadia, avec les États américains de l’Alaska, de l’Idaho, du Montana (ouest), de l’Oregon, de Washington et du nord de la Californie.

Description du fichier de la «carte du relief physique de la Colombie-Britannique»‎ (659 × 675 pixels, taille du fichier : 605 Ko, type MIME : image/png)

© 2022