Carthage banlieue de Tunis, la capitale de la Tunisie

« Carthage est située à l’extrémité d’un golfe dans lequel elle s’avance sur une bande de terre, presque entièrement entourée d’un côté par la mer et de l’autre par un lac », observait l’historien grec Polybe au IIe siècle av. Il a souligné certaines des caractéristiques qui ont rendu Carthage attrayante pour l’occupation humaine pendant des siècles. Carthage banlieue de Tunis, la capitale de la Tunisie en Afrique du Nord, est aujourd’hui l’une des municipalités les plus huppées du Grand Tunis, résidence officielle du président de la République, regroupant de nombreuses résidences d’ambassadeurs ou de richissimes fortunes tunisiennes et expatriées. Bien que le paysage urbain couvre la majeure partie de l’ancienne ville portuaire, les attractions de la région pour les anciens marins restent apparentes.

À l’est, Carthage se rétrécit jusqu’à un point qui s’étend dans le golfe de Tunis. À partir de ce point, de fines bandes de terre s’étendent vers le nord-ouest et le sud-ouest, les deux bandes renfermant des plans d’eau. Au nord de Carthage se trouve sebkha Ariana, un lac d’évaporation peu profond. Des affleurements rocheux reliés par du sable séparent ce lac peu profond du golfe de Tunis. Au sud de Carthage se trouve le lac de Tunis, un plan d’eau activement modifié et entretenu par l’homme pendant des milliers d’années.

Marchands et marins qualifiés, les anciens Phéniciens ont fondé Carthage probablement entre 817 et 748 av. Les Romains ont détruit la ville pendant les guerres puniques vers 146 avant JC, mais ils ont finalement reconstruit dans la même zone. Image satellite de “Carthage banlieue de Tunis, la capitale de la Tunisie” gracieuseté de la NASA.

© 2022