Carte touristique de Montpellier

Plan de l'Écusson et de l'Antigone à Montpellier.

L’ensoleillement et la qualité de vie exceptionnelle de Montpellier attirent chaque année davantage de visiteurs. Les ruelles historiques de l’Écusson, ses charmantes placettes, ses terrasses ombragées se conjuguent à merveille avec un dynamisme urbain moderne. Montpellier possède 106 édifices classés ou inscrits monument historique, soit 19 % des monuments historiques du département de l’Hérault. La meilleure période pour visiter Montpellier est certainement avril-mai et septembre-octobre lorsque le climat est le plus agréable.

Plan des environs de Montpellier.

Sites touristiques ;

  • Le point central de la ville est la Place de la Comédie, avec l’Opéra Comédie construit en 1888.
  • Le Musée Fabre.
  • Dans le centre historique, on trouve un nombre important d’hôtels particuliers.  La majorité des bâtiments du centre historique de Montpellier (appelés l’Écusson car sa forme est à peu près celle d’un écusson) ont des racines médiévales et ont été modifiés entre le XVIe et le XVIIIe siècle. Certains immeubles, le long de la rue Foch et de la place de la Comédie, ont été construits au XIXe siècle.
  • La rue du Bras de Fer est très typique du Montpellier médiéval.
  • Le mikvé, bain juif rituel, date du XIIe siècle et est l’un des rares mikvé anciens conservés en Europe.
  • Le Jardin des plantes de Montpellier, plus ancien jardin botanique de France, fondé en 1593.
  • La Serre Amazonienne, serre de la forêt tropicale humide.
  • La cathédrale Saint-Pierre du XIVe siècle.
  • La Porte du Peyrou, arc de triomphe construit à la fin du XVIIe siècle, et la Place Royale du Peyrou construite au XVIIe siècle, sont le point culminant de l’Ecusson.
  • La Tour des Pins, la seule restante des 25 tours de l’enceinte médiévale de la ville, construite vers 1200.
  • La Tour de la Babotte, tour médiévale modifiée au XVIIIe siècle pour abriter un observatoire.
  • L’Aqueduc Saint Clément, construit au 18ème siècle.
  • Le quartier Antigone a été conçu par l’architecte postmoderne Ricardo Bofill de Catalogne, Espagne.
  • De nombreux châteaux (comme le château de Flaugergues, le château de la Mogère ou le château d’O), dits folies, construits au XVIIIe siècle par de riches marchands entourent la ville.
  • Près de 80 hôtels particuliers ont été construits dans le centre-ville du XVIIe au XIXe siècle, et certaines de leurs cours intérieures sont ouvertes.

© 2022