Carte touristique de Lyon

Avec 6 millions de touristes par an, Lyon est la deuxième ville touristique de France.

Bateau-bus naviguant sur le Rhône.

La ville de Lyon dispose de son propre organisme touristique appelé Lyon Tourisme et congrès, proposant des visites organisées par des guides conférenciers. Ces guides sont aptes à communiquer dans plusieurs langues. Depuis août 2009, il est désormais possible de prévoir sa visite guidée en totalité depuis Internet.

Le tourisme, très intense en France, profite beaucoup à Lyon en particulier : il a généré plus de 1 milliard d’euros de retombées économiques en 2010 pour une durée de séjour moyenne de un à deux jours (au total, 3,5 millions de nuitées en 2006). Le chiffre d’affaires du tourisme provient à 60 % du tourisme d’affaires et 40 % du tourisme de loisirs. 54 % des touristes sont étrangers. En janvier 2009, Lyon décroche la première place du marché hôtelier français.

En ce qui concerne le tourisme d’affaires, 42 événements internationaux ont été organisés en 2006. La ville occupe la 2e place au classement français pour le nombre de manifestations internationales (classement UAI 2006, derrière Paris et devant Strasbourg et Nice). Toujours selon ce classement, la ville occupe la 30e place mondiale devant Hong Kong, Sydney, Chicago et Shanghai (+47 places par rapport au classement 2004). Un touriste d’affaires dépense en moyenne 200 € par jour. 250 rendez-vous artistiques ont eu lieu pendant l’été 2009.

Lyon pendant la Fête des Lumières, vue de la colline de Fourvière.

Parmi les principaux événements touristiques, on peut citer :

  • La Fête des Lumières (4 millions de visiteurs en 2006), fête annuelle (le 8 décembre) proposant des animations basées sur des œuvres lumineuses et pyrotechniques ;
  • Les Nuits de Fourvière (118 680 spectateurs en 2009), festival annuel se déroulant entre juin et août ;
  • La Biennale de la Danse (101 000 spectateurs en 2012) ;
  • La Biennale d’art contemporain (plus de 200 000 spectateurs en 2012) ;
  • Les Nuits sonores (103 000 festivaliers en 2013), un festival de musique électronique se déroulant durant le week-end de l’Ascension ;
  • Les Quais du polar (60 000 visiteurs en 2013), festival du polar ;
  • Le Lyon BD festival (6 000 entrées en 2009, et 40 000 pour le Festival OFF), festival de bande dessinée ;
  • L’Original, festival de hip-hop indépendant de graff et de danse urbaine (début avril) ;
  • Festival Lumière, festival du patrimoine cinématographique, en octobre (80 000 spectateurs) ;
  • Le Lyon street-food festival.

© 2022