Carte routière des Alpes-de-Haute-Provence

Clue de Taulanne (1 007 m d'altitude).

Le réseau routier des Alpes-de-Haute-Provence comprend cinq catégories de voies : les autoroutes et routes nationales appartenant au domaine public routier national et gérées par l’État, les routes départementales appartenant au domaine public routier départemental et gérées par les conseils généraux et les voies communales et chemins ruraux appartenant respectivement aux domaines public et privé des communes et gérées par les municipalités. Le linéaire de routes par catégories peut évoluer avec la création de routes nouvelles ou par transferts de domanialité entre catégories par classement ou déclassement, lorsque les fonctionnalités de la route ne correspondent plus à celle attendues d’une route de la catégorie dans laquelle elle est classée. Ces transferts peuvent aussi résulter d’une démarche globale de transfert de compétences d’une collectivité vers une autre.

Au 31 décembre 2017, la longueur totale du réseau routier du département des Alpes-de-Haute-Provence est de 7 259 kilomètres, se répartissant en 66 kilomètres d’autoroutes, 99 kilomètres de routes nationales, 2 548 kilomètres de routes départementales et 4 546 kilomètres de voies communales.

Beaucoup d’axes routiers des Alpes-de-Haute-Provence sont étroits et sinueux en raison du relief. Ces contraintes naturelles rendent l’accès à certaines parties du département assez difficile, surtout en hiver, et principalement les communes des arrondissements de Barcelonnette et de Castellane. Elles sont de ce fait assez isolées du reste du département et de la région.

La route nationale 85 entre Digne-les-Bains et Castellane traverse plusieurs clues dont celle de Taulanne, extrêmement étroite.

© 2022