Carte routière de Strasbourg

Strasbourg se situe sur un axe est-ouest qui la relie d’une part à Paris via Reims et Nancy/Metz (autoroute A4/RN4) et d’autre part à Munich via Stuttgart (E52). La ville est également placée sur un axe nord-sud qui la relie d’une part au Sud de la France via Lyon (autoroute A6, autoroute A7) et d’autre part à Francfort-sur-le-Main via Karlsruhe (E35). Strasbourg est par ailleurs reliée à l’Allemagne par deux ponts : le pont de l’Europe, situé à l’est de la ville et le pont Pierre-Pflimlin, situé dans l’agglomération sud et qui permet une meilleure desserte des villes d’Offenbourg et de Fribourg.

Le viaduc de Kolbsheim sur le grand contournement ouest de Strasbourg.

Du fait de la conception des autoroutes — comme étant à la fois des voies de transit et des voies de desserte des grandes agglomérations — qui prévalait dans les années 1970 et 1980, Strasbourg voit son agglomération traversée par des voies autoroutières portées aujourd’hui à deux fois trois voies (deux fois quatre voies sur un court tronçon prolongeant un tronçon surélevé condamné à rester en deux fois deux voies), et ce à moins d’un kilomètre du centre-ville. Il en résulte de fortes nuisances dans certains quartiers (Gare, Cronenbourg). L’autoroute A35, avec environ 170 000 véhicules (dont 19 000 camions) par jour à hauteur de Cronenbourg, est en effet la plus saturée de France après le périphérique parisien. Entre 1990 et 2000, le trafic a en outre augmenté de 40 %.

L’autoroute A355, dite « grand contournement ouest » (GCO) ou « contournement ouest de Strasbourg » (COS), est une autoroute qui contourne Strasbourg par l’ouest à travers le Kochersberg. D’une longueur de 24 km, elle relie la jonction entre les autoroutes A4 et A35 au nord de Strasbourg jusqu’à la bifurcation entre l’A35 et l’A352 au sud.

© 2022