Carte routière de la Belgique

Les routes nationales de Belgique sont des routes qui couvrent l’ensemble du pays ; certaines routes sont provinciales et communales. L’utilisation des routes nationales est gratuite ; elles sont ouverts à tous les véhicules, mais certains sont réservés aux voitures. L’ensemble du réseau routier comprenait environ 154 012 kilomètres en 2013, dont 120 514 kilomètres sont goudronnés.

Ring de Bruxelles au niveau de l'échangeur de Woluwe-Saint-Étienne

La Belgique dispose d’un réseau autoroutier très bien développé d’une longueur de 1 756 kilomètres en 2010, qui – comme toutes les autres routes de Belgique – est presque entièrement équipé de lampadaires et éclairé la nuit. Cependant, afin d’économiser de l’électricité et ainsi de protéger le climat, cet éclairage sera à l’avenir restreint et restera par conséquent éteint entre 00h30 et 4h30. En raison du volume élevé du trafic étranger, un péage autoroutier de 60 euros était prévu pour 2008, ce qui a suscité de vives discussions et n’a pas encore été mis en place.

Depuis la deuxième réforme de l’État en 1980, les réseaux de routes nationales sont gérés par les régions fédérales, selon la région dans laquelle elles se situent. En général, les noms de routes sont liés aux zones environnantes; la plupart sont liées à des références historiques. Par exemple, la N3 autour de Liège est connue sous le nom de «Route de Bruxelles» à l’ouest de la ville et de «Route de Fléron» à l’est de la ville. Un autre exemple est autour de Bruxelles, où la N2 est connue sous le nom de «Chaussée de Louvain» , («Leuvensesteenweg» en néerlandais).

La numérotation des routes est regroupée en quatre réseaux de routes :

  • Les routes N1 à N9 sont de grandes liaisons, partant de Bruxelles jusqu’aux frontières du pays dans chaque sens. Ces routes sont numérotées dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Entre elles se trouvent les routes portant les numéros N10, N20, N30, etc., qui sont de courtes liaisons entre deux routes N du premier réseau et situées dans des provinces différentes.
  • Il existe d’autres routes importantes portant les numéros N11, N12, etc., jusqu’à N99.
  • Enfin, il y a les routes locales N à trois chiffres.
A 27 en Belgique près de Saint-Vith

La plupart des routes des troisième et quatrième réseaux ont un premier chiffre qui identifie la province : N1xx pour Anvers, N2xx pour l’ex Brabant, N3xx pour la Flandre Occidentale, N4xx pour la Flandre Orientale, N5xx pour le Hainaut, N6xx pour Liège, N7xx pour le Limbourg, N8xx pour le Luxembourg et N9xx pour Namur. Ce premier chiffre correspond au code INS des provinces.

Certaines routes courtes ont le numéro d’une autre route N suffixé par une lettre de l’alphabet. Il s’agit généralement d’une route courte reliée à une route N, d’une partie de cette route N ou d’une route pouvant être empruntée comme alternative à cette route N.

© 2022