Carte physique d’Haïti

Haïti forme les trois huitièmes occidentaux d’Hispaniola, la deuxième plus grande île des Grandes Antilles. Avec 27 750 km², Haïti est le troisième plus grand pays des Caraïbes derrière Cuba et la République dominicaine, cette dernière partageant une frontière de 360 kilomètres avec Haïti. Le pays a physiquement une forme à peu près en fer à cheval et à cause de cela, il a un littoral disproportionné, le deuxième en longueur (1 771 km) derrière Cuba dans les Grandes Antilles.

Le pic la Selle en Haïti.

Haïti est la nation avec le relief le plus montagneux des Caraïbes, sa topographie se compose de montagnes entrecoupées de petites plaines côtières et de vallées fluviales. Le climat est tropical, avec quelques variations selon l’altitude. Le point culminant est le Pic la Selle, à 2 680 mètres.

La région nord comprend le Massif du Nord et la Plaine du Nord. Le Massif du Nord est une extension de la Cordillère Centrale en République Dominicaine. Elle commence à la frontière orientale d’Haïti, au nord de la rivière Guayamouc, et s’étend au nord-ouest à travers la péninsule nord. Les basses terres de la Plaine du Nord s’étendent le long de la frontière nord avec la République dominicaine, entre le Massif du Nord et l’océan Atlantique Nord.

L’Artibonite le plus long fleuve d'Haïti.

La région centrale se compose de deux plaines et de deux ensembles de chaînes de montagnes. Le Plateau Central s’étend de part et d’autre de la rivière Guayamouc, au sud du Massif du Nord. Il s’étend du sud-est au nord-ouest. Au sud-ouest du Plateau Central se trouvent les Montagnes Noires, dont la partie la plus au nord-ouest se confond avec le Massif du Nord. La vallée la plus importante d’Haïti en termes de cultures est la Plaine de l’Artibonite, qui se situe entre les Montagnes Noires et la Chaîne des Matheux. Cette région supporte le plus long fleuve du pays (également d’Hispaniola), le fleuve Artibonite, qui commence dans la région ouest de la République dominicaine et continue sur la majeure partie de sa longueur à travers le centre d’Haïti, où il se jette ensuite dans le golfe de la Gonâve. Également dans cette vallée se trouve le deuxième plus grand lac d’Haïti, le lac de Péligre, formé à la suite de la construction du barrage de Péligre au milieu des années 1950.

Carte topographique de l'île de la Tortue.

La région sud se compose de la Plaine du Cul-de-Sac (le sud-est) et de la péninsule montagneuse du sud (également connue sous le nom de péninsule de Tiburon). La Plaine du Cul-de-Sac est une dépression naturelle qui abrite les lacs salins du pays, tels que Trou Caïman et le plus grand lac d’Haïti, Étang Saumatre. La Chaîne de la Selle – une extension de la chaîne de montagnes du sud de la République dominicaine (la Sierra de Baoruco) – s’étend du massif de la Selle à l’est au massif de la Hotte à l’ouest.

Haïti comprend également plusieurs îles au large. L’île de la Tortue est située au large des côtes du nord d’Haïti. L’arrondissement de La Gonâve est situé sur l’île du même nom, dans le Golfe de la Gonâve ; La plus grande île d’Haïti, la Gonâve est modérément peuplée de villageois ruraux. L’île à Vache est située au large de la côte sud-ouest; font également partie d’Haïti les Cayemites, situés dans le golfe de la Gonâve au nord de Pestel. La Navasse, située à 40 miles nautiques (74 km) à l’ouest de Jérémie sur la péninsule sud-ouest d’Haïti, et fait l’objet d’un différend territorial en cours avec les États-Unis, qui administrent actuellement l’île via le United States Fish and Wildlife Service.

© 2022