Carte linguistique de la région Bretagne

Le breton est une langue celtique parlée par 207 000 personnes en Bretagne (en 2018). Ses locuteurs sont des brittophones ou bretonnants.

Elle appartient au groupe des langues celtiques brittoniques. Elle est apparentée au cornique et au gallois, langues pratiquées au Royaume-Uni, bien que plus proche de la première. Le breton est reconnu comme langue régionale ou minoritaire de France et, depuis 2004, comme langue de la région Bretagne, aux côtés du français et du gallo par le Conseil Régional. Il est classé comme « langue sérieusement en danger » selon l’Unesco.

Sa pratique traditionnelle est majoritairement concentrée dans l’ouest de la péninsule (voir la carte ci-dessus pour la répartition géographique des locuteurs), au-delà d’une ligne allant environ de Plouha (au nord) au pays de Muzillac (au sud) en 1886. Cependant au xe siècle, le breton était parlé à environ 20 km de Rennes. Cette région dans l’ouest de la péninsule est appelée la Basse-Bretagne. Cette distinction tend toutefois à s’estomper depuis les années 1950.

Selon le sondage TMO pour la région Bretagne réalisé en 2018, il y aurait environ 207 000 locuteurs actifs de plus de 15 ans dans les cinq départements de la Bretagne historique (dont 51 % dans le Finistère), ce qui représente 5,5 % de la population bretonne. Le breton est, après le français, la première langue parlée dans la région de la Bretagne, devant le gallo, qui a sept fois moins de locuteurs. Depuis les années 1980, il n’est plus attesté de brittophone monolingue.

© 2022