Carte du Viêt Nam

Carte du Viêt Nam, officiellement la République socialiste du Viêt Nam, un pays d’Asie du Sud-Est. Situé à l’extrémité orientale de l’Asie du Sud-Est continentale. Avec une population de 102,789,598, c’est le quinzième pays le plus peuplé du monde. Le Viêt Nam borde la Chine au nord, le Laos et le Cambodge à l’ouest, et partage des frontières maritimes avec la Thaïlande à travers le golfe de Thaïlande et les Philippines, l’Indonésie et la Malaisie à travers la mer de Chine méridionale. Sa capitale est Hanoï et sa plus grande ville est Hô Chi Minh-Ville.

  • Superficie totale du Viêt Nam 331,699 km²
  • En 2021 la population du Viêt Nam était de 102,789,598
  • La capitale du pays est Hanoï
  • Les plus grandes villes du Viêt Nam sont: Hô Chi Minh-Ville, Hanoï, Haïphong, Cần Thơ, Đà Nẵng, Biên Hòa, Thủ Đức.

Le Viêt Nam a été habité dès l’âge paléolithique. La première nation vietnamienne connue au cours du premier millénaire avant JC était centrée sur le delta du fleuve Rouge, situé dans le nord du Viêt Nam d’aujourd’hui. La dynastie Han a annexé et placé les Vietnamiens sous domination chinoise à partir de 111 av. Les Nguyễn, la dernière dynastie impériale, tombèrent sous la colonisation française en 1887. À la suite de la Révolution d’Août, le nationaliste Việt Minh, sous la direction du révolutionnaire communiste Hô Chi Minh, proclama son indépendance de la France en 1945.

Le Viêt Nam a connu une guerre prolongée tout au long du 20e siècle. Après la Seconde Guerre mondiale, la France est revenue pour reconquérir le pouvoir colonial lors de la première guerre d’Indochine, dont le Viêt Nam est sorti victorieux en 1954. La guerre du Viêt Nam a commencé peu de temps après, au cours de laquelle la nation a été divisée en un Nord communiste soutenu par l’Union soviétique et la Chine, et Sud anticommuniste soutenu par les États-Unis. Lors de la victoire nord-vietnamienne en 1975, le Viêt Nam s’est réunifié en tant qu’État socialiste unitaire sous le Parti communiste du Viêt Nam en 1976. Une économie planifiée inefficace, un embargo commercial de l’Occident et des guerres avec le Cambodge et la Chine ont paralysé le pays. En 1986, le Parti communiste a lancé des réformes économiques et politiques, transformant le pays en une économie de marché.

Les réformes ont facilité l’intégration vietnamienne dans l’économie et la politique mondiales. Pays en développement avec une économie à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, le Viêt Nam est l’une des économies à la croissance la plus rapide du 21e siècle. Il fait partie d’institutions internationales et intergouvernementales dont les Nations Unies, l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC), l’Accord de partenariat transpacifique (CPTPP), le Mouvement des non-alignés, l’Organisation internationale de la Francophonie et l’Organisation mondiale du commerce. Il a siégé à deux reprises au Conseil de sécurité des Nations Unies. Les problèmes contemporains au Viêt Nam incluent la corruption et un piètre bilan en matière de droits humains.

© 2022