Carte du réseau ferroviaire de la région lyonnaise

Lyon est le point de passage obligé des lignes ferroviaires vers le sud de l’Europe.

Plan de la gare de Lyon-Part-Dieu.

Lyon intra-muros est desservie par six gares SNCF :

  • La gare de Lyon-Part-Dieu a été mise en service en 1983 en remplacement de Lyon-Brotteaux pour l’arrivée du TGV Paris-Lyon. C’est la première gare de Lyon en nombre de voyageurs avec 32,6 millions de voyageurs pour l’année 2018. Elle est également la première gare française pour le nombre de passagers en correspondance;
  • La gare de Lyon-Perrache, située au cœur de la Presqu’île est historiquement la première gare lyonnaise, construite par la Compagnie du PLM, inaugurée en juin 1857. C’est aujourd’hui la seconde pour la fréquentation, avec 6,1 millions de voyageurs en 2017;
  • La gare de Lyon-Saint-Paul constitue le terminus des lignes TER en provenance de L’Arbresle, Sain-Bel, Lozanne et Brignais;
  • Des TER desservent également Lyon-Vaise, Lyon-Gorge-de-Loup et Lyon-Jean Macé, ouverte en décembre 2009.

230 TGV passent chaque jour par les gares Part-Dieu et Perrache. Une troisième gare TGV, Lyon-Saint-Exupéry TGV, se trouve au sein de l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, en dehors de Lyon. L’agglomération lyonnaise est ainsi un véritable nœud ferroviaire relié aussi bien à l’axe principal Paris – Marseille (par LGV ou réseau classique) qu’à d’autres nombreuses lignes. D’autres gares (Lyon-Saint-Clair, Lyon-Brotteaux et Lyon-Saint-Rambert-L’Île-Barbe) ont elles été déchargées de tout trafic, au profit de la Part-Dieu et de Perrache. En outre, Lyon accueille depuis le 31 mars 2009 le seul Technicentre TGV destiné à l’entretien courant des rames situé hors de la région Île-de-France.

© 2022