Carte du réseau autoroutier français

Carte du réseau autoroutier français, composé de 142 autoroutes au début de l’année 2016, comprenant 9 112 km de voies concédées, dont 68,1 km de ponts et tunnels à péage et, début 2012, 2 834 km de voies non concédées, voies express à 2 × 2 voies incluses, soit un total d’au moins 11 882 kilomètres en 2014.

A6a (au centre) et A6b (sur les côtés), à la hauteur de Fresnes, en regardant vers Paris.

Il s’agit du quatrième réseau mondial et du sixième en incluant les voies express d’au moins 2 × 2 voies. En effet, certaines régions comme la Corse et une grande partie de la Bretagne (où le réseau est en cours de mise aux normes) ne disposent pas d’autoroutes mais de voies express. Ainsi, neuf départements ne sont desservis par aucune autoroute structurante, en partie à cause du relief : l’Ardèche, la Charente, la Haute-Corse, la Corse-du-Sud, les Côtes-d’Armor, le Finistère, le Gers, le Morbihan et la Haute-Saône. Tous le sont en revanche par des voies express. L’outre-mer ne possède qu’une seule autoroute : l’autoroute A1, en Martinique.

Quelque 75,5 % du réseau autoroutier français est exploité sous le régime de la concession : l’État confie à une société concessionnaire le soin de construire, d’entretenir et d’exploiter certaines autoroutes, moyennant la perception d’un péage auprès des usagers. Ces concessions sont attribuées à une vingtaine d’entreprises, appartenant principalement aux groupes Eiffage, Vinci et Abertis.

© 2022