Carte du Puy-de-Dôme

Carte du Puy-de-Dôme, un département de la région administrative Auvergne-Rhône-Alpes. Son nom lui vient du volcan endormi : le puy de Dôme. Ses habitants s’appelaient les Puydomois, appellation entérinée par le conseil général en décembre 2005, puis modifiée, au printemps 2006, à la suite de nombreux courriers reçus au siège du conseil général. L’appellation officielle aujourd’hui, reproduite sur tous les documents, est Puydômois. L’Insee et la Poste attribuent au département le code 63.

Carte des environs de Clermont-Ferrand.

Il correspond de façon assez éloignée à l’ancien Bas-Pays d’Auvergne, une subdivision administrative de la province d’Auvergne sous l’Ancien Régime.

  • Superficie totale du Puy-de-Dôme 7 970 km²
  • En 2019 la population du Puy-de-Dôme était de 662 152
  • Le Chef-lieu du département est Clermont-Ferrand
  • Les principales communes du Puy-de-Dôme sont: Clermont-Ferrand, Cournon-d’Auvergne, Riom et Chamalières.

Jusqu’à l’aube de la révolution industrielle, le département était à vocation quasiment purement agricole. Les zones de montagne produisaient du fromage, les coteaux étaient plantés de 45 000 hectares de vigne à la fin du xixe siècle. La plaine fertile de la Limagne, exploitée depuis près de 3 000 ans (découverte de plus de vingt villas gallo-romaines) était majoritairement ensemencée de céréales et accompagnée d’élevage bovin.

Clermont-Ferrand vu du parc de Montjuzet.

À la fin du xixe siècle et pendant tout le xxe siècle, le Puy-de-Dôme s’est industrialisé. La principale industrie est aujourd’hui le secteur des pneumatiques, représenté par Michelin, leader mondial du secteur, dont le siège social est situé depuis l’origine place des Carmes Déchaux à Clermont-Ferrand.

D’autres villes industrielles sont aussi actives dans le département, notamment Issoire, Thiers, et Ambert.

Mais le tissu industriel s’est largement diversifié : industrie métallurgique (Aubert et Duval, Alcan), mécaniques (Valeo), industrie agro-alimentaire, avec Limagrain, Socopa, fruits confits, laiteries, technologie des élastomères (Trelleborg Industrie), industrie pharmaceutique (MSD-Chibret).

Saint-Floret, un des plus beaux villages de France.

En matière de tourisme le département du Puy-de-Dôme se caractérise tout d’abord par ses 80 volcans, parmi lesquels le puy de Dôme, dont le sommet culmine à plus de 1 465 mètres , le Grand Sarcouy, le puy Pariou, le puy de Côme et le Puy Clerziou, équipés de sentiers balisés et parfaits pour les randonnées en pleine nature. Le Puy-de-Dôme est le point culminant de la chaîne des Puys.

Aussi, depuis 2002, Vulcania, parc européen du volcanisme, a dépassé 5 millions de visiteurs et permet de mieux comprendre l’histoire et le fonctionnement des volcans, avec des films et animations autour des dinosaures, des geysers et mouvements terrestres, mais aussi la création d’une ‘Cité des enfants’ en partenariat avec la Cité des Sciences de Paris.

Le lac de Guéry un lac de montagne d'origine volcanique situé dans les Monts Dore.

Le parc régional des volcans d’Auvergne et le relief volcanique offrent aussi de nombreux lacs pour la pêche, le nautisme ou la baignade, tels que le Gour de Tazenat, les lacs Pavin, Chambon, Chauvet, Servières, de Lastioulles, de la Crégut, de la Landie et de Guéry.

Le lac d’Aydat quant à lui est plus le lieu de villégiature dominicale des Clermontois en raison de sa proximité avec la préfecture départementale. Mais c’est aussi un lieu de pratique de sports nautiques.

On peut également citer les gorges de la Sioule, de Courgoul, de la Monne, de Chouvigny, d’Enval, de Montfermy et d’Avèze, les réserves naturelles de la vallée de Chaudefour, des Sagnes de La Godivelle, les nombreuses cascades, et ses deux parcs naturels régionaux des volcans d’Auvergne et du Livradois-Forez..

  • des villages : Usson, bourgade où logea la reine Margot durant son exil en Auvergne, Saint-Floret sur les bords de la Couze, Montpeyroux accroché à une colline dominant l’Allier, Nonette bâti sur un promontoire volcanique, la Bourboule pour son patrimoine thermal, etc.
  • la basilique romane Notre-Dame-des-Fers d’Orcival et sa vierge noire, dont on a célébré le 120e anniversaire du couronnement en 2016 et dont le pèlerinage annuel est célèbre.
  • des églises de style roman (environ 250) notamment la basilique Notre-Dame-du-Port de Clermont-Ferrand, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Saint-Austremoine d’Issoire, l’abbaye de Mozac avec ses chapiteaux historiés, Saint-Genès de Thiers avec la plus grande coupole d’Auvergne, Notre-Dame de Saint-Saturnin, Saint-Nectaire, Saint-Martin de Courpière, Colamine-sous-Vodable, Saint-Léger de Royat, Saint-André de Besse, Saint-Cerneuf de Billom, etc.
  • la cathédrale gothique Notre-Dame-de-l’Assomption de Clermont-Ferrand, seule au monde à être bâtie en lave noire de Volvic, la Sainte-Chapelle gothique de Vic-le-Comte et celle de Riom, l’église Saint-Jean d’Ambert.
  • des châteaux de la période médiévale : Chazeron, Murol, Tournoël, château de Busséol, château de Saint-Saturnin, château Dauphin à Pontgibaud, château de Villemont à Vensat, château de Cordès, etc., et d’autres châteaux comme ceux d’Effiat, de Parentignat, de Villeneuve-Lembron, de Ravel, de Mauzun, le château royal de Saint-Saturnin, le domaine royal de Randan, la tour de l’Horloge renaissance d’Issoire, la tour de l’Horloge et la maison des Consuls de Riom, l’hôtel du Pirou et la maison de l’Homme des bois de Thiers.
  • du troisième plus grand viaduc ferroviaire au monde, le viaduc des Fades.
  • des musées : L’Aventure Michelin (nouvel espace patrimonial de la marque depuis janvier 2009), le musée d’Art Roger-Quilliot (MARQ), le musée Bargoin et le muséum d’histoire naturelle Henri-Lecoq à Clermont-Ferrand, le musée régional d’Auvergne et le musée Mandet de Riom, le musée des peintres de l’école de Murol, le musée des Métiers et Traditions du château d’Olliergues, le musée départemental de la Céramique de Lezoux, le musée de la coutellerie de Thiers, le Creux de l’enfer (centre d’art contemporain de Thiers), usine du May (Thiers), la vallée des Rouets de Château-Gaillard, le scénomusée de Murat-le-Quaire, le musée historique du papier Richard-de-Bas et le musée de la Machine agricole et à vapeur à Ambert, le musée de la Mine et le musée Peynet à Brassac-les-Mines, etc.
  • des stations thermales et de remise en forme : Royat, Saint-Nectaire, Châtel-Guyon, Le Mont-Dore, La Bourboule, Châteauneuf-les-Bains.
  • des stations de sports d’hiver et d’été : Super-Besse, Le Mont-Dore, Chastreix-Sancy, Prabouré-Saint-Anthème, le plateau de Charlannes à La Bourboule, le domaine nordique de Guéry , le domaine nordique des Crêtes du Forez, La Tour-d’Auvergne et Parrot.
  • des plans d’eau aménagés : lac d’Aubusson-d’Auvergne (à proximité de Courpière), lac d’Aydat, lac Chambon, base de loisirs d’Iloa à Thiers, du lac des Prades de Saint-Rémy-sur-Durolle , du lac des Marins de La Peyrouse, des lacs des Hermines et Pavin de Besse-et-Saint-Anastaise, le plan d’eau des Fades-Besserve.
  • des parcs : parc zoologique du Rouy, parc animalier du Cézallier à Ardes.
  • des routes historiques et touristiques: Route historique des châteaux d’Auvergne, Route des forts villageois d’Auvergne, Route des métiers en Livradois-Forez, Route des villes d’eaux, Route des fromages d’Auvergne.
  • le train touristique: Train de découverte Livradois-Forez.
  • le tourisme aérien: avion de tourisme, planeur, hélicoptère, montgolfière, ULM, vol libre, parapente, aile delta.
  • les sports et loisirs de printemps, d’été et d’automne, comme le vélo, le cyclotourisme, le VTT, la randonnée pédestre, la randonnée équestre, l’escalade, le golf, la pêche, la chasse, la baignade, l’aviron, le canoë-kayak, les sports mécaniques, les parcours accrobranches, dans les arbres. Les principaux chemins de grande randonnée sont le GR 30 qui traverse l’Auvergne du nord au sud et relie la chaîne des Puys au nord, avec notamment le puy de Dôme, au Plomb du Cantal au sud ; Le GR 441 qui décrit une boucle autour de la chaîne des Puys ; le GR 4 de Royan (Charente-Maritime) à Grasse (Alpes-Maritimes) qui traverse le Puy-de-Dôme ; une partie du GR 3 est également dans le Puy-de-Dôme du sommet de Montoncel à Pradoux (62 km). La Grande traversée du Massif Central (GTMC), itinéraire pour VTT, d’Avallon au Cap d’Agde comprend plusieurs étapes dans le département.
  • des manifestations internationales et nationales : festivals, foire internationale de Clermont à Cournon-d’Auvergne, La Pamparina et Coutellia à Thiers.

© 2022