Carte du Lot

Carte du Lot, un département de la région Occitanie qui tire son nom de la rivière Lot. L’Insee et la Poste lui attribuent le code 46.

Siège de la préfecture du département du Lot à Cahors.
  • Superficie totale du Lot 5 217 km²
  • En 2019 la population du Lot était de 174 094
  • Le Chef-lieu du département est Cahors
  • Les principales communes du Lot sont: Cahors, Figeac, Gourdon et Pradines.

Le Lot est un département touristique. En 2010, 3 millions de visiteurs ont apporté 318 millions d’Euros. Les grottes et gouffres y sont nombreux, contenant souvent des peintures pariétales. On trouve par exemple la grotte du Pech Merle à Cabrerets et le gouffre de Padirac (482 831 entrées en 2017). 85 sites de plongée souterraine y sont répertoriés, ce qui dans ce domaine en fait le deuxième lieu au monde après le Yucatan (Mexique).

Le Sud-Ouest du département (la vallée du Lot) est l’une des régions viticoles les plus anciennes de France. Les vins de Cahors sont connus dans le monde entier.

Cathédrale Saint-Étienne à Cahors.

Autoire, Loubressac, Saint-Cirq-Lapopie, Capdenac-le-Haut, Cardaillac, Le petit bourg de Sousceyrac ainsi que Carennac ont été classés parmi les plus beaux villages de France. Rocamadour (un million de visiteurs) est le deuxième site le plus visité de province après le mont Saint-Michel, qui est le troisième site le plus visité de France après la Tour Eiffel et le château de Versailles.

Créé en 1999, le parc naturel régional des Causses du Quercy (175 717 hectares, 26 000 habitants) contribue à préserver le patrimoine local. La flore locale et la faune sauvage européenne sont présentées au parc animalier de Gramat. Avec son ciel nocturne vierge de toute pollution lumineuse, le fameux triangle noir du Quercy est un lieu d’observation particulièrement privilégié qui accueille depuis quelques années un tourisme astronomique croissant.

Figeac abrite le musée Champollion et une reproduction géante de la pierre de Rosette, décryptée par cet enfant du pays, l’un des fondateurs de l’égyptologie moderne et Souillac, le Musée de l’automate et de la robotique.

© 2022