Carte du Cap

Carte de la ville du Cap, l’une des trois capitales d’Afrique du Sud, servant de siège au Parlement d’Afrique du Sud. C’est la capitale législative du pays, la plus ancienne ville du pays et la deuxième plus grande (après Johannesbourg). Familièrement appelée la cité-mère, c’est la plus grande ville de la province du Cap-Occidental et est gérée par la municipalité métropolitaine de la ville du Cap. Les deux autres capitales sont Pretoria, la capitale exécutive, située dans le Gauteng, où est basée la présidence, et Bloemfontein, la capitale judiciaire de l’État libre, où se trouve la Cour suprême d’appel.

Centre financier de la ville du Cap.

Selon le recensement national sud-africain de 2011, la population de la municipalité métropolitaine de la ville du Cap – une zone qui comprend les banlieues – est de 3 740 026 personnes. Tandis que la ville en tant que telle avait une population de 433 688 habitants. La ville du Cap s’étend sur une superficie de 400,28 km², tandis que la municipalité métropolitaine de la ville du Cap compte 2,461 km².

Le Cap est classé comme une ville mondiale bêta par le « Réseau d’étude sur la mondialisation et les villes mondiales ». La ville est connue pour son port, pour son cadre naturel dans la région floristique du Cap et pour des sites tels que la montagne de la Table et la Pointe du Cap. Le Cap abrite 66% de la population du Cap-Occidental. En 2014, Le Cap a été nommé meilleur endroit au monde à visiter par le New York Times et le Daily Telegraph.

Image satellite de la ville du Cap.

Situé sur la rive de la baie de la Table, le quartier City Bowl (littéralement cuvette urbaine) du Cap est la plus ancienne zone urbaine du Cap-Occidental, avec un patrimoine culturel important. Elle a été fondée par la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (en néerlandais actuel Vereenigde Oost-Indische Compagnie ou VOC littéralement : « Compagnie unie des Indes orientales ») en tant que station d’approvisionnement pour les navires néerlandais naviguant vers l’Afrique de l’Est, l’Inde et l’Extrême-Orient. L’arrivée de Jan van Riebeeck le 6 avril 1652 établit la Colonie néerlandaise du Cap, la première colonie européenne permanente en Afrique du Sud. Le Cap a dépassé son objectif initial en tant que premier avant-poste européen au fort de Bonne-Espérance, devenant le centre économique et culturel de la colonie du Cap. Jusqu’à la ruée vers l’or du Witwatersrand et le développement de Johannesbourg, Le Cap était la plus grande ville d’Afrique australe.

La ville du Cap possède un long littoral sur l’océan Atlantique, qui comprend la baie False, et s’étend jusqu’aux monts Hottentots-Holland à l’est. Le parc national de la Montagne de la Table se trouve dans les limites de la ville et il existe plusieurs autres réserves naturelles et zones marines protégées à l’intérieur et à proximité de la ville, protégeant la diversité de l’environnement naturel terrestre et marin.

© 2022