Carte du Cantal

Carte du Cantal, un département français faisant partie de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il doit son nom au massif volcanique du Cantal qui occupe le centre de son territoire. L’Insee et la Poste lui attribuent le code 15. Sa préfecture est Aurillac. Il correspond approximativement à la Haute-Auvergne, partition territoriale utilisée par les historiens dont les limites varient selon les auteurs. Ses habitants sont connus sous le nom de Cantaliens ou de Cantalous.

Aurillac, ville française au centre du Massif central, dans le département du Cantal.
  • Superficie totale du Cantal 5 726 km²
  • En 2019 la population du Cantal était de 144 692
  • Le Chef-lieu du département est Aurillac
  • Les principales communes du Cantal sont: Aurillac, Saint-Flour, Arpajon-sur-Cère et Ytrac.

Le climat étant généralement trop frais et humide pour les céréales, une grande partie du Cantal est consacrée au pâturage des bovins Aubrac et Salers, des ovins et, autrefois, des chevaux. Lequel soutient à son tour une industrie laitière responsable du beurre et du Roquefort et des fromages d’appellation contrôlée Cantal, Salers et Bleu d’Auvergne. Le Cantal est le département français qui compte le plus grand nombre de fromages d’appellation contrôlée, bien que le Roquefort proprement dit soit désormais limité aux fromages produits dans le département de l’Aveyron.

La rivière Dordogne dans le Cantal.

Les produits miniers de la région comprennent le charbon, le cuivre, le plomb, le fer, l’antimoine, le granit, l’ardoise et la chaux, mais l’isolement du département et la médiocrité des infrastructures ont longtemps empêché leur exploitation. Avant la Première Guerre mondiale, les principales exportations étaient le bétail, le fromage, le beurre et le charbon et les principales importations étaient le charbon, le vin, les céréales, la farine et la poterie. À ce moment-là, il était relié aux chemins de fer d’Orléans et du Midi.

Traditionnellement, de nombreux Cantaliens parcouraient la France au cours de l’année pour exercer des métiers modestes, mais maintenant le manque relatif d’industrie et de développement de la région permet le tourisme. Une zone a été désignée Parc Régional des Volcans d’Auvergne.

© 2022