Carte du Brésil

Carte du Brésil, officiellement la République fédérative du Brésil, le plus grand pays d’Amérique du Sud et d’Amérique latine. Avec plus de 8,5 millions de kilomètres carrés et plus de 213 millions d’habitants, le Brésil est le cinquième plus grand pays du monde en termes de superficie et le sixième plus peuplé. Sa capitale est Brasilia et sa ville la plus peuplée est São Paulo. La fédération est composée de l’union des 26 États et du District fédéral. C’est le plus grand pays à avoir le portugais comme langue officielle et le seul des Amériques; c’est aussi l’une des nations les plus multiculturelles et ethniquement diverses, en raison de plus d’un siècle d’immigration massive en provenance du monde entier; ainsi que le pays à majorité catholique le plus peuplé.

  • Superficie totale du Brésil 8,514,876 km²
  • En 2021 la population du Brésil était de 213,445,417
  • La capitale du pays est Brasilia
  • Les plus grandes villes du Brésil sont: São Paulo, Rio de Janeiro, Salvador, Brasilia, Fortaleza, Belo Horizonte, Manaus, Curitiba, Recife, Porto Alegre, Belém.

Bordé par l’océan Atlantique à l’est, le Brésil a un littoral de 7 491 kilomètres. Il borde tous les autres pays d’Amérique du Sud à l’exception de l’Équateur et du Chili et couvre 47,3% de la superficie du continent. Son bassin amazonien comprend une vaste forêt tropicale abritant une faune diversifiée, une variété de systèmes écologiques et de vastes ressources naturelles couvrant de nombreux habitats protégés. Ce patrimoine environnemental unique fait du Brésil l’un des 17 pays mégadivers et fait l’objet d’un intérêt mondial important, car la dégradation de l’environnement par des processus tels que la déforestation a des impacts directs sur des problèmes mondiaux tels que le changement climatique et la perte de biodiversité.

Le Brésil était habité par de nombreuses nations tribales avant le débarquement en 1500 de l’explorateur Pedro Álvares Cabral, qui a revendiqué la région pour l’Empire portugais. Le Brésil est resté une colonie portugaise jusqu’en 1808 lorsque la capitale de l’empire a été transférée de Lisbonne à Rio de Janeiro. En 1815, la colonie est élevée au rang de royaume lors de la formation du Royaume-Uni de Portugal, du Brésil et des Algarves. L’indépendance a été obtenue en 1822 avec la création de l’Empire du Brésil, un État unitaire régi par une monarchie constitutionnelle et un système parlementaire. La ratification de la première constitution en 1824 a conduit à la formation d’une législature bicamérale, maintenant appelée le Congrès national. Le pays est devenu une république présidentielle en 1889 à la suite d’un coup d’État militaire. Une junte militaire autoritaire est arrivée au pouvoir en 1964 et a gouverné jusqu’en 1985, après quoi la gouvernance civile a repris. La constitution actuelle du Brésil, formulée en 1988, le définit comme une république fédérale démocratique. En raison de sa riche culture et de son histoire, le pays se classe au treizième rang mondial par le nombre de sites du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le Brésil est classé comme une économie à revenu intermédiaire de la tranche supérieure par la Banque mondiale et un pays nouvellement industrialisé, avec la plus grande part de la richesse mondiale en Amérique du Sud. Elle est considérée comme une économie émergente avancée, ayant le douzième PIB du monde en termes nominaux et le huitième en termes de PPA. Cependant, ses richesses abondantes sont très concentrées, faisant du pays l’un des plus inégalitaires au monde, 23 les 10 % les plus riches de sa population recevaient 54 % du revenu national en 2018. C’est l’un des principaux greniers à blé au monde, étant le plus grand producteur de café au cours des 150 dernières années. Le Brésil est une puissance régionale et moyenne, et est également classé comme une puissance émergente. Cependant, le pays maintient des niveaux élevés de corruption, de criminalité et d’inégalité sociale. Le Brésil est membre fondateur des Nations Unies, du Groupe des vingt (G20), des BRICS, du Mercosur, de l’Organisation des États américains (OEA)  de l’Organisation des États ibéro-américains et de la Communauté des pays de langue portugaise.

© 2022