Carte du Bas-Uele

Carte du Bas-Uele, l’une des 21 nouvelles provinces de la République démocratique du Congo créées lors du repartitionnement de 2015. Les provinces du Bas-Uele, du Haut-Uele, de l’Ituri et de la Tshopo sont le résultat du démembrement de l’ancienne Province Orientale. Le Bas-Uele a été formé à partir du district du Bas-Uele dont la ville de Buta a été élevée au rang de capitale de la nouvelle province. La province se situe dans le Nord du pays sur la rivière Uele.

  • En 2005, le Bas-Uele avait une population de 1,093,845 habitants
  • avec une superficie de 148,331 km²
  • Son chef-lieu est Buta
L'Uele en amont de la confluence avec le Bomokandi, près de Dingila.

Formant la partie ouest de l’Uele, ou l’Uele occidental, le Bas-Uele est un espace faiblement peuplé et sa population, fortement dispersée, vit au milieu de ressources naturelles convoitées. Au Bas-Uele, le facteur humain (autrement dit, la main-d’œuvre potentielle) est indissociable des ressources naturelles dont il est partie intégrante. À l’époque coloniale, le grand potentiel agricole de la région fut mis en valeur par l’entremise des cultures obligatoires et la mise en place, plus tard, des paysannats, qui réquisitionnèrent la main-d’œuvre locale. Le système économique s’était associé, comme partenaires politico-administratifs, des nombreux chefs indigènes, dont plusieurs n’étaient autres que des conquérants liés aux trafics d’ivoire et d’esclaves. Des chefs conquérants qui s’étaient imposés dans la région quelques années auparavant comme Semio, mais surtout Engwatra, Sasa, Djabir, Mopoy…, furent des despotes créés, ou du moins renforcés par les armes à feu obtenues grâce à leur affiliation à des réseaux commerçants : au nord, les Nubiens du Soudan égyptien, au Sud, les Arabo-Swahili des falls.

© 2022