Carte des autoroutes et des principales liaisons ferroviaires des Hauts-de-France

Carte des autoroutes et des principales liaisons ferroviaires des Hauts-de-France.

L'Échangeur autoroutier d'Englos.

Réseau routier ;La région est traversée par 3 axes autoroutiers majeurs : l’A1 relie Paris à Lille, desservant le secteur de Creil/Compiègne puis Arras et le bassin minier. L’A16 relie le nord de la région parisienne à la frontière belge en desservant Beauvais, Amiens, Abbeville, Boulogne-sur-Mer, Calais et Dunkerque. Enfin, l’A26 réalise la liaison entre Calais et Troyes via Arras, Saint-Quentin et Laon.

D’autres autoroutes relient entre elles des agglomérations de la région ou à proximité : l’A2 se sépare de l’A1 au nord de Péronne pour rejoindre Bruxelles en desservant Cambrai et Valenciennes, l’A21 traverse le bassin minier, l’A28 lie Abbeville à Rouen en suivant la côte, et l’A29 met en communication Reims et Le Havre en passant par Amiens et Saint-Quentin. Enfin, outre l’A1, quatre autoroutes rejoignent Lille : l’A22, l’A23, A25 et A27. Elles permettent respectivement d’aller, depuis Lille, à Courtrai (via Tourcoing), Valenciennes, Dunkerque et Tournai.

La gare de Lille-Flandres à Lille.

Réseau ferré ;
Le TER Hauts-de-France est le réseau de Transport express régional de la région Hauts-de-France.

En service depuis le 28 août 2017, il succède aux deux réseaux de Transport express régional, propres aux anciennes régions ayant fusionné le 1er janvier 2016, le TER Nord-Pas-de-Calais et le TER Picardie.

La ligne grande vitesse Nord relie Paris à Lille (via la gare TGV Haute-Picardie) et permet de rejoindre Londres (via la gare de Calais) et Bruxelles. Le TERGV, créé dans la région en 2000, lie certaines villes en utilisant les lignes et les véhicules prévus pour les TGV. Les habitants disposent également de deux lignes Intercités (Paris-Amiens-Boulogne et Paris-Creil-Compiègne-St Quentin-Cambrai) et de nombreuses lignes TER.

© 2022