Carte de la Suisse après le Congrès de Vienne

En 1815, les frontières intérieures et extérieures de la Suisse sont internationalement reconnues lors du Congrès de Vienne (voir carte ci-dessus). Neuchâtel, le Valais et Genève ont été ajoutés aux 19 cantons de la période de médiation, et le canton de Berne reçoit le territoire de la principauté épiscopale de Bâle.

Congrès de Vienne

Dans le Second traité de Paris de 1815 du 20 novembre 1815, les grandes puissances suisses décrétèrent la « neutralité armée perpétuelle » afin de soustraire leur territoire à l’influence française. Avec le « Pacte fédéral de 1815», la Suisse redevient une confédération d’États, si bien que pendant la période de restauration qui suit, l’indépendance des cantons est plus grande qu’à l’époque napoléonienne. Le canton du Jura n’est né qu’en 1979, lorsqu’une partie du territoire rattaché au canton de Berne en 1815 a été scindée.

© 2022