Carte de la Slovaquie

Carte de la Slovaquie, officiellement la République slovaque, un pays enclavé d’Europe centrale. Elle est bordée par la Pologne au nord, l’Ukraine à l’est, la Hongrie au sud, l’Autriche au sud-ouest et la République tchèque au nord-ouest. Le territoire principalement montagneux de la Slovaquie s’étend sur 49,035 kilomètres carrés et compte plus de 5,4 millions d’habitants. La capitale et la plus grande ville est Bratislava, tandis que la deuxième ville est Košice.

  • Superficie totale de la Slovaquie 49,035 km²
  • En 2020 la population de la Slovaquie était de 5,464,060
  • La capitale et plus grande ville du pays est Bratislava

Les Slaves sont arrivés sur le territoire de l’actuelle Slovaquie aux Ve et VIe siècles. Au 7ème siècle, ils jouèrent un rôle important dans la création de le royaume de Samo. Au IXe siècle, ils fondèrent la Principauté de Nitra, qui fut plus tard conquise par la Principauté de Moravie pour établir la Grande Moravie. Au X siècle, après la dissolution de la Grande Moravie, le territoire est intégré à la Principauté de Hongrie, qui deviendra ensuite le Royaume de Hongrie en l’an 1000. En 1241 et 1242, après l’invasion mongole de l’Europe, une grande partie du territoire a été détruit. La région a été récupérée en grande partie grâce à Béla IV de Hongrie, qui a également installé des Allemands, les amenant à devenir un groupe ethnique important dans la région, en particulier dans ce qui fait aujourd’hui partie du centre et de l’est de la Slovaquie.

Après la Première Guerre mondiale et la dissolution de l’Autriche-Hongrie, l’État de Tchécoslovaquie a été créé. La première République slovaque a existé pendant la Seconde Guerre mondiale en tant qu’état client partiellement reconnu de l’Allemagne nazie. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Tchécoslovaquie a été rétablie en tant que pays indépendant. Après un coup d’État en 1948, la Tchécoslovaquie est passée sous administration communiste et est devenue une partie du bloc de l’Est dirigé par l’Union soviétique. Les tentatives de libéralisation du communisme en Tchécoslovaquie ont culminé avec le Printemps de Prague, qui a été écrasé par l’invasion de la Tchécoslovaquie par le Pacte de Varsovie en août 1968. En 1989, la Révolution de velours a mis fin pacifiquement au régime communiste en Tchécoslovaquie. La Slovaquie est devenue un État indépendant le 1er janvier 1993 après la dissolution pacifique de la Tchécoslovaquie, parfois connue sous le nom de divorce de velours.

La Slovaquie est un pays développé avec une économie avancée à revenu élevé, classée très haut dans l’indice de développement humain. Elle obtient également des résultats favorables dans les mesures des libertés civiles, de la liberté de la presse, de la liberté d’Internet, de la gouvernance démocratique et de la paix. Le pays associe une économie de marché à un système de sécurité sociale complet, offrant aux citoyens des soins de santé universels, une éducation gratuite et l’un des congés parentaux payés les plus longs de l’OCDE. La Slovaquie est membre de l’OTAN, du CERN, de l’Union européenne, de la zone euro, de l’espace Schengen, des Nations Unies, de l’OCDE, de l’OMC, du Conseil de l’Europe, du Groupe de Visegrád et de l’OSCE. C’est le plus grand producteur de voitures par habitant au monde ; elle a fabriqué au total 1,1 million de voitures en 2019, soit 43 % de sa production industrielle totale.

© 2022