Carte de la Nouvelle-Aquitaine

La Grosse Cloche à Bordeaux.

Carte de la Nouvelle-Aquitaine, la plus grande région administrative de France, couvrant l’ouest et le sud-ouest du pays. La région est née de la réforme territoriale des régions françaises en 2014 par la fusion de trois régions : Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes. Elle s’étend sur 84 036 km² – soit 1⁄8 du pays – et compte 5 956 978 habitants au 1er janvier 2017. La nouvelle région a été créée le 1er janvier 2016, à la suite des élections régionales de décembre 2015.

C’est la plus grande région de France par sa superficie (y compris les régions d’outre-mer comme la Guyane française), avec un territoire légèrement plus grand que celui de l’Autriche et de la municipalité chinoise de Chongqing. Sa préfecture et plus grande ville, Bordeaux, avec ses banlieues et villes satellites, forme la septième plus grande aire métropolitaine de France, avec 850 000 habitants. La région compte 25 grandes aires urbaines, dont les plus importantes après Bordeaux sont Bayonne (288 000 habitants), Limoges (283 000), Poitiers (255 000), Pau (241 000) et La Rochelle (206 000), ainsi que onze grands pôles urbains. La croissance de sa population, particulièrement marquée sur le littoral, en fait l’un des territoires les plus attractifs économiquement de France ; la nouvelle région surpasse l’Île-de-France et la Provence-Alpes-Côte d’Azur en dynamisme démographique.

Vieux port de La Rochelle.

Après l’Île-de-France, la Nouvelle-Aquitaine est la première région française de recherche et d’innovation, avec cinq universités (Bordeaux, La Rochelle, Limoges, Poitiers et Pau) et plusieurs Grandes Écoles. Région agricole d’Europe avec le plus grand chiffre d’affaires, c’est la région française qui compte le plus d’emplois touristiques, puisqu’elle compte trois des quatre stations historiques de la façade atlantique française : Arcachon, Biarritz et Royan, ainsi que plusieurs stations de ski (notamment Gourette). C’est la cinquième région française pour la création d’entreprises (tous secteurs confondus). Son économie repose sur l’agriculture et la viticulture (vignobles de Bordeaux et de Cognac), le tourisme, une puissante industrie aérospatiale, l’économie et le design numériques, les industries parachimique et pharmaceutique, le secteur financier (Niort est la quatrième place financière du pays, spécialisée dans mutuelles) et la céramique industrielle (Limoges). La nouvelle région comprend une grande partie du sud de la France («Midi de la France»), marquée par les cultures basque, occitane, poitevine et saintongeaise. Historiquement, c’est le « successeur indirect » de l’Aquitaine médiévale ; elle s’étend sur une grande partie de l’ancien duché d’Aliénor d’Aquitaine.

© 2022