Carte de la Moldavie

Carte de la Moldavie, officiellement la République de Moldavie, un pays enclavé d’Europe orientale. Elle est bordée à l’ouest par la Roumanie et au nord, à l’est et au sud de l’Ukraine. De plus, l’État non reconnu de Transnistrie, reconnu internationalement comme faisant partie de la Moldavie, se situe de l’autre côté du Dniestr, à la frontière est de l’Ukraine.

  • Superficie totale de la Moldavie 33,843.5 km² (Transnistrie incluse)
  • En 2021 la population de la Moldavie était de 2,597,100
  • La capitale et plus grande ville du pays est Chișinău

La majeure partie du territoire moldave faisait partie de la Principauté de Moldavie du 14ème siècle jusqu’en 1812, date à laquelle elle fut cédée à l’Empire russe par l’Empire ottoman (duquel la Moldavie était un État vassal) et devint connu sous le nom de Bessarabie. En 1856, le sud de la Bessarabie est rendu à la Moldavie, qui trois ans plus tard s’unit à la Valachie pour former la Roumanie, mais la domination russe est rétablie sur l’ensemble de la région en 1878. Pendant la Révolution russe de 1917, la Bessarabie est brièvement devenue un État autonome au sein de la République russe, connue sous le nom de République démocratique moldave. En février 1918, la République démocratique de Moldavie a déclaré son indépendance puis s’est intégrée à la Roumanie plus tard dans l’année à la suite d’un vote de son assemblée. La décision a été contestée par la Russie soviétique, qui a établi en 1924, au sein de la RSS d’Ukraine, une République socialiste soviétique autonome moldave (RSSAM) sur des territoires partiellement habités par la Moldavie à l’est de la Bessarabie.

En 1940, à la suite du pacte Molotov-Ribbentrop, la Roumanie a été contrainte de céder la Bessarabie et la Bucovine du Nord à l’Union soviétique, ce qui a conduit à la création de la République socialiste soviétique moldave (RSSM), qui comprenait la plus grande partie de la Bessarabie et la bande la plus à l’ouest de l’ancienne RSSAM (à l’est du fleuve Dniestr). Le 27 août 1991, alors que la dissolution de l’Union soviétique était en cours, la République socialiste soviétique moldave déclara son indépendance et prit le nom de Moldavie. La constitution de la Moldavie a été adoptée en 1994. La bande du territoire moldave sur la rive est du Dniestr est sous le contrôle de facto du gouvernement dissident de Transnistrie depuis 1990.

En raison d’une diminution de la production industrielle et agricole suite à la dissolution de l’Union soviétique, le secteur des services s’est développé pour dominer l’économie de la Moldavie et représente plus de 60% du PIB du pays. C’est le deuxième pays le plus pauvre d’Europe en termes de PIB par habitant. Bien que la Moldavie ait un indice de développement humain relativement élevé, il est le plus bas du continent, se classant au 90e rang mondial.

La Moldavie est une république parlementaire avec un président comme chef de l’État et un premier ministre comme chef du gouvernement. C’est un État membre des Nations Unies, du Conseil de l’Europe, de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), l’Organisation pour la démocratie et le développement GUAM, la Communauté des États Indépendants (CEI) et l’Organisation de coopération économique de la mer Noire (OCEMN).

© 2022