Carte de la Malaisie

Carte de la Malaisie, officiellement la Fédération de Malaisie, un pays d’Asie du Sud-Est. La monarchie constitutionnelle fédérale se compose de treize États (negeri) et de trois districts fédéraux (wilayah persekutuan), séparés par la mer de Chine méridionale en deux régions, la Malaisie péninsulaire et la Malaisie orientale située sur l’île de Bornéo. La Malaisie péninsulaire partage une frontière terrestre et maritime avec la Thaïlande et des frontières maritimes avec Singapour, le Vietnam et l’Indonésie. La Malaisie orientale partage des frontières terrestres et maritimes avec Brunei et l’Indonésie et une frontière maritime avec les Philippines et le Vietnam.

  • Superficie totale de la Malaisie 330,803 km²
  • En 2020 la population de la Malaisie était de 32,730,000
  • La capitale du pays est Kuala Lumpur
  • Les plus grandes villes de la Malaisie sont: Kuala Lumpur, Seberang Perai, George Town, Johor Bahru, Ipoh, Subang Jaya, Petaling Jaya.

Kuala Lumpur est la capitale nationale, la plus grande ville et le siège de la branche législative du gouvernement fédéral. La proche capitale planifiée de Putrajaya est la capitale administrative; qui représente le siège de la branche exécutive (Cabinet, ministères et organismes fédéraux) et de la branche judiciaire du gouvernement fédéral. Avec une population de plus de 32,730,000 (en 2020), la Malaisie est le 43e pays le plus peuplé du monde. Le point le plus au sud de l’Eurasie continentale se trouve au cap Piai. Sous les tropiques, la Malaisie est l’un des 17 pays mégadivers, abritant un certain nombre d’espèces endémiques.

La Malaisie trouve ses origines dans les royaumes malais qui, à partir du XVIIIe siècle, sont devenus soumis à l’Empire britannique, ainsi qu’au protectorat des Établissements des détroits britanniques. La Malaisie péninsulaire a été unifiée en tant qu’Union malaise en 1946. La Malaisie a été restructurée en tant que Fédération de Malaisie en 1948 et a obtenu son indépendance le 31 août 1957. La Malaisie indépendante s’est unie aux colonies britanniques de Bornéo du Nord, du Sarawak et de Singapour le 16 septembre 1963 pour devenir la Malaisie. En août 1965, Singapour a été expulsé de la fédération et est devenu un pays indépendant distinct.

Le pays est multiethnique et multiculturel, ce qui a un effet significatif sur sa politique. Environ la moitié de la population est ethniquement malaise, avec des minorités de Chinois, d’Indiens et de peuples autochtones. La langue officielle du pays est le malais, une forme standard de la langue malaise. L’anglais reste une langue seconde active. Tout en reconnaissant l’islam comme religion établie du pays, la constitution accorde la liberté de religion aux non-musulmans. Le gouvernement est calqué sur le système parlementaire de Westminster et le système juridique est basé sur la common law. Le chef de l’État est un monarque élu, choisi parmi les neuf sultans du pays tous les cinq ans. Le chef du gouvernement est le Premier ministre.

Après l’indépendance, le PIB malais a augmenté en moyenne de 6,5% par an pendant près de 50 ans. L’économie a traditionnellement été alimentée par ses ressources naturelles, mais se développe dans les secteurs de la science, du tourisme, du commerce et du tourisme médical. La Malaisie a une économie de marché nouvellement industrialisée, classée troisième en Asie du Sud-Est et 33e au monde. C’est un membre fondateur de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), du Sommet de l’Asie orientale (EAS), de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) et un membre de la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC), de la Communauté des Nations et du Mouvement des non-alignés.

© 2022