Carte de la Macédoine du Nord

Carte de la Macédoine du Nord, officiellement la République de Macédoine du Nord, un pays du sud-est de l’Europe. Elle a obtenu son indépendance en 1991 en tant qu’un des États successeurs de la Yougoslavie. La Macédoine du Nord est un pays enclavé limitrophe du Kosovo au nord-ouest, de la Serbie au nord, de la Bulgarie à l’est, de la Grèce au sud et de l’Albanie à l’ouest. Elle constitue environ le tiers nord de la plus grande région géographique et historique de Macédoine. Skopje, la capitale et la plus grande ville, abrite un quart des plus de 2 millions d’habitants que compte le pays. La majorité des habitants sont des Macédoniens de souche, un peuple slave du Sud. Les Albanais forment une minorité significative à environ 25 %, suivis des Turcs, des Roms, des Serbes, des Bosniaques, des Aroumains et de quelques autres minorités.

  • Superficie totale de la Macédoine du Nord 25,713 km²
  • En 2020 la population de la Macédoine du Nord était de 2,072,531
  • La capitale et plus grande ville du pays est Skopje

L’histoire de la région commence avec le royaume de Péonie, un régime mixte thraco-illyrien. A la fin du VIe siècle av. J.C., la région a été subjuguée par l’empire perse achéménide, puis incorporé au royaume de Macédoine au IVe siècle av. J.C.. Les Romains ont conquis la région au IIe siècle av. J.C. et l’intégrait a la plus grande province de Macédoine. La région est demeurée partie de l’Empire byzantin, mais a souvent été attaquée et colonisée par des tribus slaves à partir du VIe siècle de l’ère chrétienne. Après des siècles de discorde entre les Empires bulgare, byzantin et serbe, elle passait sous la domination ottomane du milieu du XIVe au début du XXe siècle, puis, à la suite des guerres balkaniques de 1912 et 1913, le territoire moderne de la Macédoine du Nord passa sous domination serbe.

Pendant la Première Guerre mondiale, elle était gouvernée par la Bulgarie, mais après la fin de la guerre, elle est redevenue sous domination serbe dans le cadre du nouveau Royaume des Serbes, Croates et Slovènes. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a de nouveau été gouvernée par la Bulgarie et en 1945, elle a été établie en tant qu’État constitutif de la Yougoslavie communiste, qu’elle est restée jusqu’à sa sécession pacifique en 1991. Le pays est devenu membre des Nations Unies en avril 1993, mais à la suite d’un différend avec la Grèce en ce qui concerne le nom de « Macédoine », elle a été admise sous la désignation provisoire « ancienne république yougoslave de Macédoine » (ou par le sigle ARYM). En juin 2018, la Macédoine et la Grèce ont résolu le différend par un accord selon lequel le pays devrait se renommer « République de Macédoine du Nord ». Ce changement de nom est entré en vigueur en février 2019.

République constitutionnelle parlementaire unitaire, la Macédoine du Nord est membre de l’ONU, de l’OTAN, du Conseil de l’Europe, de la Banque mondiale, de l’OSCE, de l’ALECE, de l’OCEMN et de l’OMC. Depuis 2005, elle est également candidate à l’adhésion à l’Union européenne. La Macédoine du Nord est un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure et a subi des réformes économiques considérables depuis l’indépendance pour développer une économie ouverte. La Macédoine du Nord est un pays en développement, classé 82e sur l’indice de développement humain, et offre une sécurité sociale, un système de soins de santé universel et un enseignement primaire et secondaire gratuit à ses citoyens.

© 2022