Carte de la Gaule du temps de César

Chef gaulois avant la conquête romaine.

La Gaule était une région d’Europe occidentale décrite pour la première fois par les Romains. Elle était habitée par des tribus celtiques et aquitaines, englobant aujourd’hui la France, le Luxembourg, la Belgique, la majeure partie de la Suisse et certaines parties du nord de l’Italie, des Pays-Bas et de l’Allemagne, en particulier la rive ouest du Rhin. Elle couvrait une superficie de 494 000 km². Selon Jules César, la Gaule était divisée en trois parties : Gallia Celtica, Belgica et Aquitania. Archéologiquement, les Gaulois étaient porteurs de la culture de La Tène, qui s’étendait à toute la Gaule, ainsi qu’à l’est jusqu’à la Rhétie, le Norique, la Pannonie et le sud-ouest de la Germanie du ve siècle av. J.-C. au ier siècle av. J.-C.

La Gaule tomba sous domination romaine au cours d’une période allant du iie siècle av. J.-C. au ier siècle av. J.-C. : la Gaule Cisalpine fut conquise en -203 et la Gaule narbonnaise en -123. La Gaule fut envahie après -120 par les Cimbres et les Teutons, qui furent à leur tour vaincus par les Romains en -103. Jules César conquit finalement les parties restantes de la Gaule dans ses campagnes de -58 à -51.

La Gaule romaine a duré cinq siècles, jusqu’à ce que le dernier État croupion romain, le domaine de Soissons, ne tombe aux mains des Francs en 486. Alors que les Gaulois celtiques avaient perdu leurs identités et leurs langues originelles durant l’Antiquité tardive, devenant amalgamés en une culture gallo-romaine, Gallia est resté le nom conventionnel du territoire tout au long du haut Moyen Âge, jusqu’à ce que la Gaule acquière une nouvelle identité en tant que royaume de France capétien dans la haute période médiévale. Gallia reste un nom de la France dans le grec moderne (Γαλλία) et le latin moderne (à côté des alternatives Francia et Francogallia).

© 2022