Carte de la Camargue

Carte de la Camargue, une région naturelle située au sud d’Arles, en Occitanie, entre la mer Méditerranée et les deux bras du delta du Rhône. Le bras oriental s’appelle le Grand Rhône ; celui de l’ouest est le Petit Rhône.

Flamants roses en Camargue.

Administrativement, elle se situe dans le département des Bouches-du-Rhône, et couvre des parties du territoire des communes d’Arles, Saintes-Maries-de-la-Mer, et Port-Saint-Louis-du -Rhône. Une autre étendue de plaine marécageuse, la Petite Camargue, juste à l’ouest du Petit Rhône, se situe dans le département du Gard.

La Camargue est une zone humide paralique de 150 000 hectares qui abrite de nombreuses espèces animales et végétales. Elle est classée comme réserve de biosphère et parc naturel régional. Depuis le xixe siècle, elle a fait l’objet d’importants aménagements hydrauliques.

La Camargue a été désignée site Ramsar «Zone humide d’importance internationale» le 1er décembre 1986.

Canal d'eau près d'Arles en Camargue.

La Camargue forme un triangle de 150 000 hectares dont les pointes sont Arles, Le Grau-du-Roi et Fos-sur-Mer. On distingue trois parties :

  • la Camargue proprement dite, comprise entre les deux bras du Rhône encore actifs, le Grand-Rhône à l’est et le Petit-Rhône à l’ouest (Bouches-du-Rhône) ;
  • la Petite Camargue, ou Camargue gardoise, qui est la partie de la Camargue située à l’ouest du Petit-Rhône, dans le département du Gard.
    le Plan du Bourg à l’est du Grand-Rhône (Bouches-du-Rhône), contigu à la plaine de Crau.
Cormorans à la tombée du jour sur l'étang de Vaccarès.

Arles, au nord du delta, est la plus grande ville de Camargue. Son territoire communal, le plus grand de France métropolitaine, couvre la majeure partie de la Grande Camargue. Le reste est couvert par les communes des Saintes-Maries-de-la-Mer, la troisième plus étendue de France métropolitaine, et de Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Le delta comprend deux zones. Au nord, une Camargue fluvio-lacustre dominée par l’eau douce. Un système d’irrigation y a été établi au fil des siècles, permettant l’agriculture et notamment la riziculture. Au sud, se trouve une Camargue laguno-marine façonnée par les incursions de la mer et sous l’emprise du sel : on y trouve les marais salants de Salin-de-Giraud et d’Aigues-Mortes. Entre le nord et le sud, l’étang de Vaccarès et ses marais périphériques forment une zone de transition.

© 2022