Carte de la Bolivie

Carte de la Bolivie, officiellement l’État plurinational de Bolivie, un pays sans littoral situé dans le centre-ouest de l’Amérique du Sud. La capitale constitutionnelle est Sucre, tandis que le siège du gouvernement et de la capitale exécutive est La Paz. La plus grande ville et le principal centre industriel est Santa Cruz de la Sierra, située sur les Llanos Orientales (plaines tropicales), une région essentiellement plate dans l’est du pays.

  • Superficie totale de la Bolivie 1,098,581 km²
  • En 2020 la population de la Bolivie était de 11,633,371
  • Les capitales du pays sont Sucre (constitutionnelle et judiciaire) et
    La Paz (administrative)
  • Les plus grandes villes de la Bolivie sont: Santa Cruz de la Sierra, El Alto, La Paz, Cochabamba.

L’État souverain de Bolivie est un État constitutionnellement unitaire, divisé en neuf départements. Sa géographie varie des sommets des Andes à l’ouest, aux basses terres orientales, situées dans le bassin amazonien. Elle est bordée au nord et à l’est par le Brésil, au sud-est par le Paraguay, au sud par l’Argentine, au sud-ouest par le Chili et au nord-ouest par le Pérou. Un tiers du pays se trouve dans la cordillère des Andes. Avec 1 098 581 km² de superficie, la Bolivie est le cinquième plus grand pays d’Amérique du Sud, après le Brésil, l’Argentine, le Pérou et la Colombie (et avec le Paraguay, l’un des deux seuls pays enclavés des Amériques), le 27e au monde, le plus grand pays enclavé de l’hémisphère sud et le septième plus grand pays enclavé du monde, après le Kazakhstan, la Mongolie, le Tchad, le Niger, le Mali et l’Éthiopie.

La population du pays, estimée à plus de 11 millions, est multiethnique, elle est composée à 55 % d’Amérindiens répartis en 40 groupes ethno-linguistiques (30 % Quechuas et 25 % Aymaras, 0,2 % Chiquitos et Guaranís), à 30 % de métisnote, et à 15 % d’Européens principalement d’origine espagnole et portugaise résidant dans les grandes villes et formant l’élite politique et économique du pays. L’espagnol est la langue officielle et prédominante, bien que 36 langues autochtones aient également un statut officiel, dont les langues les plus parlées sont le guarani, l’aymara et le quechua.

Avant la colonisation espagnole, la région andine de la Bolivie faisait partie de l’empire Inca, tandis que les basses terres du nord et de l’est étaient habitées par des tribus indépendantes. Les conquistadors espagnols arrivant de Cusco et d’Asunción ont pris le contrôle de la région au XVIe siècle. Pendant la période coloniale espagnole, la Bolivie était administrée par l’Audience Royale de Charcas. L’Espagne a construit son empire en grande partie sur l’argent extrait des mines de la Bolivie. Après le premier appel à l’indépendance en 1809, 16 ans de guerre ont suivi avant l’établissement de la République, du nom de Simón Bolívar. Au cours du XIXe et du début du XXe siècle, la Bolivie a perdu le contrôle de plusieurs territoires périphériques au profit des pays voisins, notamment la saisie de son littoral par le Chili en 1879. La Bolivie est restée relativement stable politiquement jusqu’en 1971, lorsque Hugo Banzer a dirigé un coup d’État soutenu par la CIA qui a remplacé le gouvernement socialiste de Juan José Torres par une dictature militaire dirigée par Banzer ; Torres a été assassiné à Buenos Aires, en Argentine, par un escadron de la mort de droite en 1976. Le régime de Banzer a réprimé l’opposition gauchiste et socialiste et d’autres formes de dissidence, entraînant la torture et la mort de plusieurs citoyens boliviens. Banzer a été évincé en 1978 et est revenu plus tard en tant que président démocratiquement élu de la Bolivie de 1997 à 2001.

La Bolivie moderne est un membre fondateur de l’ONU, du FMI, du mouvement des non-alignés, de l’OEA, de l’Organisation du traité de coopération amazonienne, de la Banque du Sud, de l’ALBA et de l’Union des nations sud-américaines. La Bolivie reste le deuxième pays le plus pauvre d’Amérique du Sud, même si elle a réduit les taux de pauvreté et a l’économie la plus dynamique d’Amérique du Sud (en termes de PIB). C’est un pays en développement, avec un rang élevé dans l’indice de développement humain. Ses principales activités économiques comprennent l’agriculture, la foresterie, la pêche, l’exploitation minière et la fabrication de produits tels que les textiles, les vêtements, les métaux raffinés et le pétrole raffiné. La Bolivie est très riche en minéraux, notamment en étain, argent, lithium et cuivre.

© 2022