Carte de l’Eure

Carte de l’Eure, un département français de la région Normandie. Il dérive son nom de l’Eure, rivière qui le traverse avant de rejoindre la Seine. L’Insee et La Poste lui attribuent le code 27.

Vue aérienne de la basse-cour de Château Gaillard sur la commune des Andelys.
  • Superficie totale de l’Eure 6 040 km²
  • En 2019 la population de l’Eure était de 599 507
  • Le Chef-lieu du département est Évreux
  • Les principales communes de l’Eure sont: Évreux, Vernon, Louviers et Val-de-Reuil.

L’agriculture est un secteur économique important qui occupe un total de 3 850 km² (63 % de la superficie du département), soit :

  • 3 080 km² de terres arables dont 2 415 (80 %) pour les cultures de céréales, oléagineux et protéagineux ;
  • 742 km² de surfaces toujours en herbe ;
  • le reste occupé par les cultures permanentes : vergers, pépinières…

Les différents systèmes agricoles eurois sont répartis sur le territoire en fonction des caractéristiques des sols et du climat. Ainsi, le Sud-Est de l’Eure produit essentiellement du blé, de l’orge et du colza à cause de ses terres légères et son climat relativement sec semblables à la Beauce voisine. En remontant vers le nord, sur les sols fertiles du plateau du Neubourg et du Vexin, la production est orientée vers le lin et les pommes de terre; quant aux betteraves, il faut y associer l’industrie de transformation centenaire associée (sucrerie d’Étrépagny). Tout à fait au nord du département, dans le Roumois l’élevage de vaches laitières et de bovins à viande est associé aux grandes cultures. À l’ouest, sur les reliefs plus accidentés du Lieuvin et surtout du pays d’Auge, les cultures sont moins présentes au profit de l’élevage laitier ou mixte lait et viande. Enfin, le maraîchage et l’horticulture, peu développés, se trouvent essentiellement dans la vallée de la Seine et autour des agglomérations.

L'Eure près de son embouchure avec la Seine.

L’Eure est un territoire favorable au développement industriel : une position géographique stratégique entre, d’un côté, le marché francilien et, de l’autre, les ports normands tels que Rouen et Le Havre ; un tissu dense de PME performantes et un paysage économique structuré autour de filières d’excellence comme la pharmacie/cosmétique, l’aéronautique et le spatial, l’automobile ou encore les constructions électriques et électroniques.

Le département de l’Eure compte sur son territoire 35 700 établissements le plaçant au 8e rang des départements industriels français. Ce dynamisme industriel est dû à la présence de leaders nationaux et internationaux tels que : Valois et Groupe GMD (plasturgie), GlaxoSmithKline et Sanofi Pasteur (pharmacie), Aerochim et Hermès (cosmétique), Schneider Electric (composants électriques). En outre, le département accueille de grands laboratoires de recherche et développement, notamment avec le pôle de compétitivité Cosmetic Valley et le cluster Polepharma.

L’Eure ne dispose pas de côte maritime, et seuls quelques endroits présentent un caractère « spectaculaire », tels que le site de Château Gaillard près des Andelys ou la pointe de la Roque qui domine l’estuaire de la Seine en aval du pont de Tancarville. L’Eure bénéficie en revanche de paysages assez préservés de l’industrialisation et de l’urbanisation, de grandes forêts, de campagnes typiques avec de fraîches vallées et de villes d’importance moyenne ou petite qui ont su préserver leur charme et leur caractère. Le tourisme qui s’y pratique est plutôt un tourisme de week-end car ce département est favorisé par sa proximité de Paris et sa situation sur la route des plages du Calvados. D’ailleurs beaucoup de ses habitants vont travailler dans la région parisienne ou dans l’agglomération rouennaise.

© 2022