Carte de Kinshasa

Carte de Kinshasa, connue jusqu’en 1966 sous le nom de Léopoldville, capitale et plus grande ville de la République démocratique du Congo et est le centre administratif, économique et culturel du pays. Selon l’article 2 de la Constitution de la République démocratique du Congo de 2006, elle a également le statut administratif de ville et de province.

  • En 2021, Kinshasa avait une population de 17,239,463 habitants
  • avec une superficie pour la province de Kinshasa 9,965 km²
  • et une superficie pour la zone urbaine de Kinshasa 600 km²

Autrefois un site de villages de pêcheurs et de commerçants situés le long du fleuve Congo, Kinshasa est aujourd’hui l’une des mégalopoles à la croissance la plus rapide au monde. Il fait face à Brazzaville, la capitale de la République du Congo voisine ; les deux villes sont la deuxième paire de capitales la plus proche du monde (après la Cité du Vatican et Rome). La ville de Kinshasa est également l’une des 26 provinces de la RDC. Parce que les limites administratives de la ville-province couvrent une vaste zone, plus de 90 pour cent des terres de la ville-province sont de nature rurale, et la zone urbaine occupe une petite section en expansion du côté ouest.

Kinshasa est la troisième plus grande zone métropolitaine d’Afrique après Le Caire et Lagos. C’est également la plus grande zone urbaine francophone du monde, le français étant la langue du gouvernement, de l’éducation, des médias, des services publics et du commerce haut de gamme de la ville. Kinshasa a accueilli le 14e Sommet de la Francophonie en octobre 2012.

Cœur économique, politique et culturel du pays, Kinshasa est une ville de contrastes, où coexistent côte à côte des secteurs résidentiels et commerciaux huppés, des universités, des camps militaires et des bidonvilles. Elle constitue un nœud de transports de l’Afrique centrale et accueille les principaux bâtiments institutionnels du pays, tels que le palais du Peuple, le stade des Martyrs et le palais de la Nation. C’est une ville cosmopolite, qui accueille de nombreux étrangers, et où le lingala, le kikongo ya leta (aussi appelé «kikongo» en dehors du Kongo central), le swahili et le tshiluba sont les langues principales des habitants aux côtés du français, qui est la langue à titre officiel.

© 2022