Carte de Drâa-Tafilalet

La région du Drâa-Tafilalet est une des douze nouvelles régions du Maroc instituées par le découpage territorial de 2015.

Errachidia, chef-lieu de la province d'Errachidia, dans la région de Drâa Tafilalet.
  • Superficie totale de Drâa-Tafilalet 88.836 km²
  • En 2014 la population de la région était de 1 635 008 hab.
  • Le Chef-lieu de la région est Errachidia

La région de Drâa-Tafilalet est un espace à dominance oasienne (les oasis occupent 88% de la superficie de la région).

Situé au sud de l’Atlas, ce territoire se caractérise par des contraintes environnementales importantes, une faiblesse relative des ressources naturelles, dans de vastes étendues de territoires peu peuplés. La région couvre les montagnes atlasiques ainsi que les zones des steppes et déserts plus ou moins oasiens.

Carte des principales infrastructures de base de Drâa Tafilalet.

Le réseau routier

Le réseau routier est peu dense comparé aux autres régions du Royaume. Néanmoins, la région de Drâa-Tafilalet dispose d’un important réseau routier qui s’élève à 4.087 Km, réparti comme suit :

  • Routes Nationales : 1512,23 Km
  • Routes Régionales : 805,27 Km
  • Routes Provinciales : 1581,77 Km

La province de Ouarzazate est la mieux dotée avec un réseau d’une longueur de 1.620 Km dont 26.4 % de routes nationales, 19.3 % de routes régionales, et 54.3% de routes provinciales. Vient ensuite la province d’Errachidia qui dispose d’un important réseau routier qui s’élève à 885.3 Km, dont 83.9 % est revêtu.

La densité spatiale est de 4,6 km/100 km2, inférieure à la valeur nationale qui est de 8 km/100 km². Pourtant, la densité par rapport à la population (km/1000 habitants) dépasse la moyenne nationale (2,5 contre 1,3).

Transport routier

La région de Drâa-Tafilalet est largement desservie par un nombre de lignes de transport public surtout entre les villes. Le transport par taxis reste le plus important par rapport aux autres modes offerts, suivi par le transport via des autocars.

La région souffre d’une rareté des lignes de transport public autorisé en milieu rural.

Les sociétés de transport intra urbain font encore défaut, malgré divers projets d’investissement privé. La capacité du transport des voyageurs a connu un essor important au niveau des places offertes quotidiennement par les autocars.

Transport aérien

La région dispose de trois sites d’aéroports situés à Errachidia, Ouarzazate et Zagora.

  • L’Aéroport My Ali Chérif est construit sur une superficie de 217 hectares à 2,5 km de la ville Errachidia. Sa piste d’envol de 3 200 m est conçue pour tout type d’avions. L’Aéroport Moulay Ali Chérif est doté de la dernière génération des équipements électriques et électroniques permettant d’assurer la sécurité de toutes les opérations aériennes.
  • L’Aéroport international de Ouarzazate : ouvert au trafic aérien public depuis le 04 Décembre 1971. D’une superficie de 3 200 m2, le terminal de l’aéroport dispose d’une capacité de 260 000 passagers par an.
  • L’aérodrome de Zagora : démarré en 2007, avec une piste de 1.140 mètres de longueur. Récemment, une ligne reliant Casablanca-Ouarzazate-Zagora, a été mise en service et a permis d’augmenter le nombre de passagers à l’aérodrome de Zagora (902 passagers entre janvier et septembre 2014).

Ces trois aéroports ont enregistré en 2013 un trafic de marchandises de 2.154 tonnes à travers 2.890 mouvements d’avions, représentant respectivement (1,2% et 1,6% des chiffres nationaux). Le nombre de passagers ayant transité par ces trois aéroports est de l’ordre de 71.036 passagers pour la même année 2013.

© 2022