Carte de Beyrouth

Carte de Beyrouth, la capitale et la plus grande ville du Liban. En 2014, le Grand Beyrouth comptait 2,4 millions d’habitants, ce qui en fait la troisième plus grande ville de la région du Levant. L’agglomération urbaine comporte entre 1,8 et 2 millions d’habitants (2011), soit près de 50 % de la population du pays. La ville forme le gouvernorat (mohafazat) de Beyrouth, le seul qui ne soit pas divisé en districts. La ville est située sur une péninsule au milieu de la côte méditerranéenne du Liban. Beyrouth est habitée depuis plus de 5 000 ans et était l’une des cités-États les plus importantes de Phénicie, ce qui en fait l’une des plus anciennes villes du monde. La première mention historique de Beyrouth se trouve dans les lettres amarniennes du Nouvel Empire d’Égypte, qui datent du XIVe siècle av. J-C.

Beyrouth vue de la Station Spatiale Internationale.

Beyrouth est le siège du gouvernement libanais et joue un rôle central dans l’économie libanaise, avec de nombreuses banques et sociétés basées dans la ville. Beyrouth est un port maritime important pour le pays et la région, et classée ville mondiale Beta + par le « Réseau d’étude sur la mondialisation et les villes mondiales ».

Avant la guerre civile libanaise, la ville était un centre financier, un port de commerce et un foyer culturel d’une importance majeure à l’est de la Méditerranée et au Proche-Orient. Beyrouth est en effet située entre l’Asie, l’Afrique et l’Europe, ce qui lui a donné une place stratégique dans les échanges mondiaux. Beyrouth rivalisait autrefois avec Le Caire comme le cœur culturel et éducatif du monde arabe. Bien que le français ne soit plus la langue officielle du Liban, Beyrouth reste la plus grande ville francophone du continent asiatique.

Ses habitants sont appelés Beyrouthines et Beyrouthins.

© 2022