Carte d’Istanbul

Carte d’Istanbul, la plus grande ville de Turquie, servant de centre économique, culturel et historique du pays. Istanbul est le centre de la vie économique de la Turquie en raison de son emplacement en tant que carrefour international des routes commerciales terrestres et maritimes. En 2012, la ville d’Istanbul avait un PIB de 332,4 milliards de dollars. La ville chevauche le détroit du Bosphore, située à la fois en Europe et en Asie, et compte une population de plus de 15 millions d’habitants, soit 19 % de la population de la Turquie. Istanbul est la ville européenne la plus peuplée et la 15e plus grande ville du monde.

Plan d'Istanbul historique avec les noms de rue.

La ville a été fondée sous le nom de Byzance au 7ème siècle avant notre ère par des colons grecs de Megara. En 330 de notre ère, l’empereur romain Constantin Ier en fit sa capitale impériale, la renommant d’abord Deuxième Rome puis Constantinople après lui-même. La ville a grandi en taille et en influence, devenant finalement un phare de la route de la soie et l’une des villes les plus importantes de l’histoire.

La ville a servi de capitale impériale pendant près de 1600 ans : pendant les empires romain / byzantin (330-1204), latin (1204-1261), byzantin tardif (1261-1453) et ottoman (1453-1922). La ville a joué un rôle clé dans l’avancement du christianisme à l’époque romaine/byzantine, accueillant quatre (y compris Chalcédoine (Kadıköy) du côté asiatique) des sept premiers conciles œcuméniques (tous dans la Turquie actuelle) avant sa transformation en un bastion islamique après la chute de Constantinople en 1453, surtout après être devenu le siège du califat ottoman en 1517.

Vue satellite d'Istanbul.

En 1923, après la guerre d’indépendance turque, Ankara a remplacé la ville en tant que capitale de la nouvelle République de Turquie. En 1930, le nom de la ville a été officiellement changé en Istanbul, la traduction turque de l’appellation grecque utilisée depuis le XIe siècle pour désigner familièrement la ville.

Plus de 13,4 millions de visiteurs étrangers sont venus à Istanbul en 2018, huit ans après avoir été nommée Capitale européenne de la culture, ce qui en fait la huitième ville la plus visitée au monde. Istanbul abrite plusieurs sites du patrimoine mondial de l’UNESCO et abrite le siège de nombreuses entreprises turques, représentant plus de trente pour cent de l’économie du pays.

© 2022