Carte d’Eure-et-Loir

Carte d’Eure-et-Loir, un département français, situé dans la région Centre-Val de Loire. Son nom provient des deux principales rivières qui le traversent, l’Eure, affluent de la Seine, et le Loir, affluent de la Sarthe. L’Insee et la Poste lui attribuent le code 28.

Carte des environs de Chartres.
  • Superficie totale d’Eure-et-Loir 5 880 km²
  • En 2019 la population d’Eure-et-Loir était de 431 575
  • Le Chef-lieu du département est Chartres
  • Les principales communes d’Eure-et-Loir sont: Chartres, Dreux, Lucé et Châteaudun.

Économie ;

L’Eure-et-Loir est un département de tradition agricole (Beauce) mais aussi en pointe dans trois filières économiques.

Agriculture ;

Siège de la préfecture du département d'Eure-et-Loir à Chartres.

Le département est un acteur économique majeur dans la production de céréales et d’oléo-protéagineux en France. Son économie agricole est néanmoins très fortement dépendante de la conjoncture et de l’environnement réglementaire des marchés des grandes cultures. L’Eure-et-Loir est le premier céréalier français. Il occupe également le premier rang national pour la production de colza et de pois protéagineux. Le blé tendre est de loin la production emblématique du département. Ainsi, près de 40 % des surfaces agricoles du département sont consacrées à la culture du blé tendre, qui a généré en moyenne 29 % de la production agricole marchande du département au cours des cinq dernières années.

La Sainte-Chapelle et le donjon du château de Châteaudun sur la commune de Châteaudun.

L’agriculture du département est également promue par le Pôle AgroDynamic, une filière de valorisation des ressources agricoles du département mis en place dans différents secteurs : agroénergie, agroalimentaire, agromatériaux, agrosanté.

Industries ;

  • La Cosmetic valley (pôle de compétitivité), qui constitue le premier pôle français de l’industrie de la beauté et du bien-être (parfums/cosmétique), avec de grands noms comme Guerlain, Paco Rabanne, Lolita Lempicka, JC Castelbajac, Jean-Paul Gaultier… La Cosmetic Valley représente 2,5 milliards d’euros de chiffres d’affaires, regroupe 200 entreprises, travaille en collaboration avec les universités de Tours, d’Orléans et de Paris et emploie plus de 30 000 employés. Un projet de petit aéroport sur l’ex-base aérienne 279 Châteaudun porté par l’élu local Fabien Verdier est à l’étude, qui aurait pour vocation de profiter aux entreprises du pôle.
  • L’industrie pharmaceutique, autour de Dreux et Polepharma. Créé en 2002 sous l’impulsion du CODEL, PolePharma est un pôle de compétitivité français de production pharmaceutique qui regroupe les entreprises du secteur comme Ipsen, Novo Nordisk, Expanscience, Leo Pharma, Ethypharm, Famar, Norgine, Nypro, Synerlab/Sophartex, Seratec… Le pôle représente 50 % de la production de médicament en France et 30 000 emplois. Le Pôle Pharma est par ailleurs l’un des créateurs de l’alliance inter régionale Pharma Valley qui regroupe en son sein trois réseaux partenaires : PolePharma, Technopole CBS et le Grepic. À elle seule, l’alliance regroupe 50 % de la production de médicament en France, 60 % des effectifs des sites de production implantés en France et 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires.
  • L’industrie agro-alimentaire, promue par Agrodynamic (pôle d’excellence rurale), avec deux entreprises importantes du secteur : Ebly à Châteaudun et une filiale Andros à Auneau.
  • L’industrie et l’artisanat du bois et de l’ameublement autour de l’association Perchebois.
  • L’industrie du caoutchouc et des matières plastiques, à travers le pôle de compétitivité Elastopole.
  • L’industrie mécanique, avec l’équipementier ascenseur Octé à Châteauneuf-en-Thymerais.
Le Loir à Illiers-Combray.

Énergies ;

Le département est également en pointe en matière d’énergies renouvelables. Déjà classé au deuxième rang national en termes de production électrique grâce à ses parcs éoliens notamment situés dans la Beauce, l’Eure-et-Loir aurait été, dès 2012, le premier producteur d’électricité français d’origine photovoltaïque avec la création sur la base aérienne de l’OTAN désaffectée de Crucey-Villages, près de Brezolles dans la région naturelle du Thymerais, du plus grand parc photovoltaïque de France. Confié en février 2011 par le conseil général à l’opérateur EDF énergies nouvelles, le parc couvre 245 des 500 ha de l’ancienne base militaire et a une puissance nominale de 60 MWc (équivalent à la consommation électrique de 28 000 habitants ou la production de 15 éoliennes). Le nombre de panneaux installés est de 741 150.

Tourisme ;

Le tourisme dans le département français d’Eure-et-Loir bénéfice de nombreux atouts, dont la cathédrale Notre-Dame de Chartres, plusieurs châteaux remarquables, Châteaudun, Maintenon, Nogent-le-Rotrou et la nécropole de la chapelle royale de Dreux.

© 2022