Carte climatique de La Réunion

Carte schématique de la côte au vent et de la côte sous le vent de l'île de La Réunion.

L’île de La Réunion se caractérise par un climat tropical humide, tempéré par l’influence océanique des alizés soufflant d’est en ouest. Le climat de La Réunion se caractérise par sa grande variabilité, principalement due au relief imposant de l’île, qui est à l’origine de nombreux microclimats.

En conséquence, il existe de fortes disparités de précipitations entre la Côte-au-vent (ou Capesterre) à l’est et la Côte-sous-le-vent à l’ouest, et de température entre les zones côtières plus chaudes et les zones montagneuses relativement plus fraîches.

À La Réunion, il existe deux saisons distinctes, définies par le régime des pluies :

Carte des températures annuelles moyennes sur l'île de La Réunion.
  • une saison des pluies de janvier à mars, durant laquelle tombe la majeure partie de la pluie de l’année ;
  • une saison sèche de mai à novembre. Cependant, dans la partie orientale et dans les contreforts du volcan, les précipitations peuvent être importantes même en saison sèche ;

Avril et décembre sont des mois de transition, parfois très pluvieux mais aussi très secs.

La Pointe des Trois Bassins, située sur le littoral de la commune de Trois-Bassins (Ouest), est la station la plus sèche avec une hauteur annuelle normale de précipitations de 447,7 mm, tandis que Le Baril à Saint-Philippe (Sud-Est) est la station côtière la plus arrosée avec une hauteur normale annuelle de 4 256,2 mm. Cependant, le poste le plus arrosé est celui des hauts de Sainte-Rose avec une moyenne annuelle de précipitation atteignant près de 11 000 mm, ce qui en fait l’un des endroits les plus pluvieux du monde.

Cependant, l’endroit le plus humide se trouve sur les hauts plateaux de Sainte-Rose, avec une pluviométrie annuelle moyenne de près de 11 000 mm, ce qui en fait l’un des endroits les plus humides au monde.

Carte pluviométrique pour pour La Réunion.

Les températures à La Réunion se caractérisent par leur grande douceur tout au long de l’année. En effet, l’amplitude thermique d’une saison à l’autre est relativement faible (dépassant rarement 10°C ou 18°F), bien qu’elle soit perceptible :

  • En saison chaude (novembre à avril) : les minimales moyennes varient généralement entre 21 et 24 °C, et les maximales moyennes entre 28 et 31 °C, sur la côte. A 1 000 m, les minima moyens oscillent entre 10 et 14 °C et les maxima moyens entre 21 et 24 °C ;
  • En saison froide (mai à octobre) : les températures au niveau de la mer varient de 17 à 20 °C pour les minimales moyennes et de 26 à 28 °C pour les maximales moyennes. À 1 000 m, les minima moyens varient de 8 à 10 °C et les maxima moyens de 17 à 21 °C.

Dans les villes de montagne, comme Cilaos ou La Plaine-des-Palmistes, les températures moyennes oscillent entre 12 et 22 °C. Les parties les plus hautes de l’habitat et les espaces naturels en altitude peuvent subir quelques gelées hivernales. De la neige a même été observée sur le Piton des Neiges et le Piton de la Fournaise en 2003 et 2006.

© 2022