Carte climatique de la France

Carte d'irradiation solaire de la France.

Carte climatique de la France métropolitaine qui bénéficie généralement d’un climat tempéré fortement influencé par l’anticyclone des Açores, mais également par le Gulf Stream comme le reste de l’Europe de l’Ouest, avec des variantes régionales ou locales assez marquées. La météo est généralement clémente, mais il existe de grandes différences entre les saisons et les régions ; le pays connaît de temps en temps des événements climatiques aux conséquences importantes : des tempêtes (celles de décembre 1999 ont abattu 7 % des arbres des forêts françaises), des canicules (la canicule européenne de 2003 a fait 15 000 morts), des incendies et des inondations.

Le climat tempéré de la France est divisé en quatre zones climatiques distinctes. Le climat océanique de l’ouest de la France offre des précipitations moyennes étalées sur plusieurs jours et des variations annuelles de température modestes (Bretagne, Normandie, Loire-Atlantique, Val de Loire). Le climat continental du centre et de l’est de la France se caractérise par des hivers froids et des étés chauds (région Grand Est). Le climat méditerranéen du sud-est de la France est responsable d’étés chauds et secs, avec des pluies d’octobre à avril (lorsque le temps est humide mais doux) et beaucoup de soleil tout au long de l’année (Provence, Côte d’Azur et Corse). Au-dessus de 600-800 m d’altitude, le climat montagnard provoque de fortes précipitations et de la neige pendant trois à six mois de l’année.

Carte pluviométrique de la France

Les précipitations annuelles en France varient entre 635 mm et 1016 mm et sont réparties uniformément tout au long de l’année. La côte atlantique reçoit les précipitations les plus élevées, tandis que les montagnes orientales accumulent d’importants dépôts de neige. L’ensoleillement annuel en France varie de 1 600 à plus de 2 800 heures, avec les jours les plus longs en juin et les plus courts en décembre.

Grâce à sa situation géographique et à son haut niveau de développement économique, la France est un peu moins affectée par le changement climatique que de nombreuses autres régions du monde. Cependant, la France compte un certain nombre de régions et de populations qui risquent d’être affectées de manière disproportionnée par le changement climatique. De nombreuses parties des territoires français sont sur le point de connaître des vagues de chaleur, des inondations, des incendies de forêt et des sécheresses de plus en plus fréquentes, combinées à l’élévation du niveau de la mer et à l’acidification des océans.

© 2022