Arbitrage de la frontière Alaska-Canada 1903

Carte de l’arbitrage de la frontière Alaska-Canada 1903.

Le différend frontalier de l’Alaska était un différend territorial entre les États-Unis et le Royaume-Uni, qui contrôlait alors les relations extérieures du Canada. Il a été résolu par arbitrage en 1903. Le différend existait entre l’Empire russe et la Grande-Bretagne depuis 1821 et a été hérité par les États-Unis à la suite de l’achat de l’Alaska en 1867. La résolution finale a favorisé la position américaine, car le Canada n’obtint pas un débouché entièrement canadien des champs aurifères du Yukon vers la mer. La déception et la colère au Canada furent moins dirigées contre les États-Unis que contre le gouvernement britannique pour avoir trahi les intérêts canadiens en faveur de relations anglo-américaines plus saines.

Revendications territoriales dans l’Alaska du Sud-Est, parfois nommé Panhandle de l’Alaska :

  • Rouge : frontière occidentale revendiquée par la Grande-Bretagne
  • Bleu : frontière orientale revendiquée par les États-Unis
  • Jaune : frontière actuelle

Version recadrée et améliorée faisant partie d’une image originale de «Historical Atlas» de William R. Shepherd, New York, Henry Holt and Company, 1926 éd.

Description du fichier de la «Carte de l’arbitrage de la frontière Alaska-Canada 1903»‎ (448 × 432 pixels, taille du fichier : 55 Ko, type MIME : image/jpeg)

© 2022